Show Less
Restricted access

Récits mythiques – récits modernes

La mythologie antique dans le roman contemporain de langue allemande

Series:

Emmanuelle Terrones

Dans l’après-guerre comme dans les années 80, la recrudescence des mythes grecs et latins dans une trentaine de romans de langue allemande entraîne un jeu passionnant de narration et de réécriture. Entre création et recréation, la redécouverte d’un mythe interroge à la fois un fondement culturel essentiel et le monde contemporain. Mais le recours au mythe laisse aussi affleurer toute une interrogation sur le genre choisi. Jusqu’où peut aller le roman contemporain quand il véhicule un mythe ? Quatre textes (Der blaue Kammerherr de Wolf von Niebelschütz, Amanda de Irmtraud Morgner, L’esthétique de la résistance de Peter Weiss et Medusa de Stefan Schütz) ont poussé la réflexion jusqu’à penser le renouveau d’un genre, l’épopée, alliant ainsi de façon plus conséquente et plus audacieuse que les autres romans une réflexion sur le fond et sur la forme. Du mythe à l’épopée, c’est le caractère singulier d’une récriture contemporaine qui ressort de cette étude.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre deuxième : Amanda de Irmtraud Morgner : Reconquête d’une tradition

Extract



Dans l’œuvre de Irmtraud Morgner1, Trobadora Beatriz2 et Amanda, publiés respectivement en 1974 et 1983, constituent les deux premiers volets d’une trilogie intitulée communément « Trilogie de Salman » selon le nom d’un des personnages principaux. Parmi les textes publiés par Morgner, c’est-à-dire entre la fin des années cinquante et la fin des années quatre-vingt, la trilogie représente l’entreprise littéraire la plus vaste et certainement la plus complexe. Elle demeure inachevée : le troisième tome, paru en 1998 sous le titre Das heroische Testament (« Le testament d’Héro ») se compose des fragments et notes laissés par l’auteur à sa mort en 1990.

Dans le premier volume, une troubadoure nommée Béatrice se réveille en 1968 en Provence d’un sommeil de 800 ans. D’emblée, elle fait l’expérience d’un monde violent et brutal, de comportements humiliants comme d’une réalité sociale étouffante. Rien ne paraît en mesure de mettre un terme à cette situation, pas même les événements de 1968 à Paris dont elle devient témoin. Invitée en RDA, un État qui selon Béatrice offre aux femmes la possibilité de s’émanciper, elle rencontre Laura, conductrice de tramways à Berlin-Est et mère de deux enfants. L’attitude de Béatrice évolue au cours de leur amitié. Trouver sa place en tant que femme et écrivain dans les sociétés et les cultures respectives qu’elle traverse (dans le monde contemporain comme au...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.