Show Less
Restricted access

Présences et interférences franco-ibériques

Langue, littérature et culture

Maria Teresa Garcia Castanyer, Lluna Llecha-Llop Garcia and Alicia Piquer Desvaux

Les présences réciproques, mais aussi les interférences, entre la culture française et les cultures ibériques, notamment espagnole et portugaise, s’avèrent abondantes et constantes dans le temps, avec une insistance toute particulière à l’époque moderne. Les nombreuses études contenues dans ce volume soulignent les aspects différents des phénomènes signalés et contribuent à une plus profonde connaissance des mécanismes et résultats de ces présences et de ces interférences.

Les études sont regroupées en trois parties dont la première concerne la présence de la langue française et son enseignement ; la deuxième insiste sur les textes littéraires, avec de nouveaux regards et de nouvelles perspectives d’analyse ; et la troisième – la plus volumineuse – reprend d’une manière plus spécifique les réseaux d’interférences qui se sont établis entre les littératures francophones et les cultures ibériques.

Show Summary Details
Restricted access

L’imaginaire français dans l’œuvre littéraire d’Alvaro Manuel Machado

Extract



1.   Introduction

La France est perçue par Alvaro Manuel Machado comme un espace mythique qui soulage les souffrances de l’exil et la représentation péjorative du Portugal pendant le régime du dictateur Salazar. C’est surtout l’image d’une capitale intellectuellement très riche (en contraste avec une Lisbonne où les manifestations culturelles sont presque toujours marginales) que l’on voit évoquée dans la fiction romanesque de l’écrivain portugais. Paris des années cinquante et soixante est un lieu culturellement très attractif1. Son intensité s’oppose au portrait lucide du Portugal, soumis à l’autoritarisme et à l’appauvrissement intellectuel.

La dimension cosmopolite de la France, surtout de sa capitale, est définie dès le premier projet narratif de l’auteur, le roman Exil, dont la couverture reproduit un tableau de Georges de Feure, présenté dans Paris Almanach (1895). Dans cette illustration d’une scène urbaine, le premier plan est occupé par une femme sophistiquée qui porte le célèbre guide de la Cité des Lumières. Lire les romans d’Alvaro Manuel Machado devient donc une espèce de promenade culturelle en France. ← 397 | 398 →

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.