Show Less
Restricted access

Aux frontières du football et du politique

Supportérismes et engagement militant dans l’espace public

Series:

Thomas Busset and William Gasparini

Fruit d’un colloque international qui s’est tenu en septembre 2015 à l’Université de Neuchâtel, cet ouvrage analyse le supportérisme comme pratique militante. Les contributions portent notamment sur le Brésil, l’Egypte, la France, la Russie, la Turquie et l’Ukraine. Mais au-delà de l’aire géographique ou culturelle, il s’agit de comprendre les ressorts de l’extension du supportérisme dans l’espace public et les liens que les supporters entretiennent avec d’autres formes de mobilisations ou d’actions collectives. L’interrogation dépasse le cadre restreint du stade en cherchant à comprendre comment des individus et des groupes qui consacrent une part importante de leur temps au soutien d’une équipe de football en viennent à défendre des causes politiques. Cet ouvrage constitue ainsi une nouvelle étape dans la construction d’une sociologie des pratiques européennes et transnationales du supportérisme.

Show Summary Details
Restricted access

Istanbul United? Le supportérisme comme lutte culturelle et résistance au pouvoir politique en Turquie

Extract

Istanbul United?Le supportérisme comme lutte culturelle et résistance au pouvoir politique en Turquie

Dağhan IRAK

Le 31 mai 2013, des milliers de supporters de trois clubs sportifs majeurs d’Istanbul (Beşiktaş, Galatasaray et Fenerbahçe) se sont réunis à la suite d'un appel sur les réseaux sociaux qui les avait invités à rallier la place Taksim pour se joindre au mouvement de défense du parc Gezi, qui était menacé par un projet urbanistique du gouvernement de Recep Tayyip Erdoğan. La participation active de ces supporters et des groupes ultras a permis de repousser les forces policières hors de la place et de prendre le contrôle du lieu pendant deux semaines. Inédite, cette coalition des supporters, surnommée Istanbul United dès les premiers jours de la résistance, a été largement glorifiée en tant qu’union capable d’effacer, autour d’une cause citoyenne, les différences entre les groupes rivaux. Cette action collective ou cet agir-ensemble peuvent être considérés comme un mouvement dans la mesure où ils se développent dans une logique de revendication et de défense d’une cause par des membres dotés d’une identité commune qui utilisent un répertoire d’action collective (Tilly 1985) lié au supportérisme (techniques d’affrontement, utilisation des réseaux sociaux, etc.). Dans la présente contribution, nous nous proposons de revenir sur les conditions sociales et idéologiques de l’engagement des supporters en retraçant la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.