Show Less
Restricted access

Conflit et coopération France – Allemagne XIXe–XXe siècle

Mélanges en l’honneur d’Anne-Marie Saint-Gille

Series:

Edited By Jean-Michel Pouget

Cet ouvrage regroupe quatorze contributions d’universitaires germanistes qui ont souhaité rendre hommage à leur collègue Anne-Marie Saint-Gille dont les travaux de recherche et l’enseignement ont principalement porté sur la construction de la paix en Europe. Les contributeurs interrogent les relations franco-allemandes qui ont toujours constitué l’un des enjeux majeurs de la paix sur le continent européen. Couvrant le XIXe et le XXe siècle, les articles réunis permettent de dégager l’une des constantes les plus remarquables des relations France-Allemagne : l’attirance mutuelle des deux voisins tiraillés depuis plus de deux siècles entre une volonté de coopération et la tentation du conflit.

Show Summary Details
Restricted access

L’impossible dialogue : pacifistes français et allemands face à la Grande Guerre (Landry Charrier)

Extract

← 112 | 113 →

LANDRY CHARRIER

L’impossible dialogue : pacifistes français et allemands face à la Grande Guerre

Au cours des vingt dernières années, l’historiographie de la Grande Guerre a connu un renouvellement profond, irrigué en grande partie par la recherche en histoire culturelle. L’attention accrue portée au « terrain » – à rebours du mouvement qui avait tendu vers un élargissement du cadre d’interprétation général du conflit – a permis d’enrichir considérablement la connaissance que nous avions « du processus de totalisation d’un phénomène […] qui pesa sur les esprits non moins que sur les corps »1. A côté des déplacés, des femmes et des enfants2, les intellectuels ont largement profité de cette modification de la focale3. Longtemps relégués dans l’angle mort de la recherche, les pacifistes en ont, eux aussi, nettement bénéficié, faisant l’objet d’un nombre remarquable ← 113 | 114 → de colloques, d’expositions et de publications4. Pour positif qu’il soit, ce constat ne doit pas faire oublier que des pans entiers de l’histoire du mouvement pour la paix n’ont toujours pas été (suffisamment) investis. Le présent article doit être l’occasion d’en éclairer un aspect encore mal connu.

« S’il y a polémique », écrivait Valérie Robert dans un article publié en 2003, « c’est qu’il se passe encore quelque chose dans le champ intellectuel. »5. Partant de ce constat, nous avons choisi de nous concentrer sur la polémique franco-allemande6 qui se déroula dans...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.