Show Less
Open access

La sous-détermination référentielle et les désignateurs vagues en français contemporain

Series:

Laure Anne Johnsen

Cet ouvrage fournit une description de l’expression de la sous-détermination référentielle par les désignateurs vagues en français. La sous-détermination référentielle est couramment attestée dans différents genres de discours, en particulier à l’oral non planifié (par exemple au moyen des expressions « ça/ce », « tout ça », « ils » non introduit, etc.). A partir d’une collection de données authentiques de sources diversifiées, l’auteur met en évidence les circonstances d’apparition des expressions vagues et présente une gamme de stratégies discursives auxquelles celles-ci répondent pour les besoins de la communication. Cet examen permet de dégager les conséquences théoriques de la prise en compte de ce vague référentiel, questionnant les limites des postulats d’identification ou de reprise textuelle bien implantés dans les théories sémantiques et les grammaires.

Show Summary Details
Open access

Table des matières

Table des matières

Introduction générale

1. Objet d’étude

2. Méthodologie et données

3. Organisation du contenu

Première Partie : Référence, anaphore pronominale et sous-détermination : état des lieux

Chapitre I Généralités sur la référence et les expressions référentielles

1. Introduction

2. Notions fondamentales

2.1 Référence, existence et monde réel

2.2 Sens et référence

2.3 Référence et prédication

2.4 Bilan

3. Typologie des référents

3.1 Les ordres de Lyons

3.2 Deuxième et troisième ordres : tentative de classement

3.3 Objets « indiscrets »

3.4 Bilan

4. Les expressions référentielles : catégories majeures

4.1 Les noms propres

4.2 Les SN définis

4.3 Les SN démonstratifs

4.4 Les pronoms personnels

4.5 Les SN indéfinis

4.6 Approche cognitive des expressions référentielles

4.6.1 La théorie de l’Accessibilité

4.6.2 La Hiérarchie du Donné

4.6.3 Bilan

5. Modes de désignation référentielle : anaphore et deixis

5.1 Origine des notions d’anaphore et de deixis

5.2 Conception traditionnelle de l’opposition anaphore vs deixis

5.3 L’anaphore sous l’angle textualiste

5.4 Limites d’une approche textualiste de l’anaphore

5.5 Conception cognitive de l’opposition anaphore vs deixis

5.6 Bilan

6. Vers un modèle constructiviste du discours

6.1 Les référents discursifs

6.2 Une représentation du discours

6.3 Le modèle du discours fribourgeois

6.3.1 Principes méthodologiques

6.3.2 Discours et texte

6.3.3 Les articulations du discours

6.3.4 Mémoire discursive et nature des objets-de-discours

6.3.5 Opérations de pointage

6.3.6 Stratégies référentielles

7. Conclusion

Chapitre II Fonctionnement de l’anaphore pronominale

1. Introduction

2. Propriétés morphologiques et sémantiques du pronom clitique de 3e personne

2.1 La personne

2.2 Le cas

2.3 Le nombre

2.4 Le genre

2.5 Bilan

3. Approches de l’anaphore pronominale

3.1 Conception substitutive

3.2 Conception textualiste

3.3 Conception cognitive

3.4 Bilan

4. L’anaphore pronominale indirecte ou associative

4.1 L’anaphore associative

4.1.1 Conception étroite

4.1.2 Conception large

4.1.3 Bilan

4.2 Contextes d’apparitions des pronoms indirects

4.2.1 Restrictions d’emploi

4.2.2 Régularités d’emploi

5. Conclusion

Deuxième Partie : La sous-détermination référentielle

Chapitre III Définition de la sous-détermination référentielle

1. Introduction

2. Caractéristiques de la sous-détermination

2.1 Sous-détermination et pertinence

2.2 Une notion scalaire

2.3 Types de sous-détermination

3. Notions voisines

3.1 Référence indéfinie

3.2 Approximation

3.3 Ambiguïté

3.4 Ambivalence

3.5 Interprétation transparente vs opaque

4. Emergence et traitement de la sous-détermination

4.1 Motivations de la sous-détermination

4.2 Sous-spécification sémantique

4.3 Traitement cognitif de la sous-spécification

Chapitre IV Inventaire des moyens d’expression de la sous-détermination

1. Introduction

2. Ressources lexicales

2.1 Hyperonymes

2.2 N sous-spécifiés « capsules »

2.3 Termes postiches

3. Ressources non lexicales

3.1 Anaphores zéro

3.2 Pronoms conjoints

3.2.1 Pronoms sujets : ça, ils

3.2.2 Pronoms régimes : le, y, en

3.2.3 Pronoms régimes dans les « aphorismes lexicalisés »

3.3 Pronoms disjoints

3.3.1 Les démonstratifs ça, ceci, cela

3.3.2 Les pronoms l’un(l’autre), les unsles autres

3.4 L’adverbe

4. Conclusion

Troisième Partie : Manifestations de la sous-détermination : deux études empiriques

Avant-propos : la constitution des données

Chapitre V Fonctionnement référentiel et pragmatique de tout ça

1. Introduction

2. Les emplois de ça

2.1 ça conjoint

2.1.1 ça pointe sur un objet catégorisé

2.1.2 ça pointe sur un objet non catégorisé

2.2 ça disjoint

2.2.1 ça complément

2.2.2 ça détaché

2.3 Bilan sur les emplois de ça

3. Les emplois de tout ça

3.1 Le quantificateur tout

3.2 tout ça régi

3.3 tout ça détaché

3.4 tout ça appositif régissant un circonstant

3.5 tout ça dans les listes

3.6 Bilan sur les emplois de tout ça

4. Etude de tout ça dans les listes à l’oral

4.1 Travaux antérieurs

4.1.1 Les particules d’extension

4.1.2 tout ça particule d’extension

4.1.3 Bilan

4.2 Remarques sur les données

4.3 Propriétés des listes

4.3.1 Aspects lexico-syntaxiques

4.3.2 Aspects sémantico-pragmatiques

4.3.3 Aspects prosodiques

4.4 Fonctionnement référentiel

4.4.1 Un pointage résomptif ?

4.4.2 L’inférence d’un ensemble ?

4.5 Fonctionnement pragmatique

4.5.1 Marquage de l’intersubjectivité

4.5.2 Rôle de ponctuant

4.5.3 Approximation de paroles rapportées

4.5.4 Euphémisme

4.5.5 Emphase

4.5.6 Association à d’autres éléments

5. Conclusion

Chapitre VI Fonctionnement référentiel et pragmatique de ILS à valeur sous-déterminée

1. Introduction

2. Travaux antérieurs

2.1 Le traitement de ILS dans les grammaires

2.2 Le traitement de ILS en linguistique française

2.2.1 Un référent sous-déterminé

2.2.2 Indices morpho-sémantiques

2.2.3 Bilan

2.3 Traitement de they en psycholinguistique

2.4 Traitement de la 6e personne en grammaire générative et en typologie des langues

2.4.1 Interprétation arbitraire

2.4.2 Typologie des pronoms R-impersonnels

2.4.3 L’hypothèse de la grammaticalisation

2.4.4 Bilan

2.5 Synthèse générale sur les travaux antérieurs

3. Etude de ILS dans une collection de données en français

3.1 Remarques sur les données

3.2 Classement des données

3.2.1 Anaphore indirecte

3.2.2 Anaphore indirecte ou variable non instanciée ?

3.2.3 Variable non instanciée

3.3 Discussion

3.4 ILS dans le paradigme des constructions à agent sous-déterminé

3.4.1 ILS vs le passif

3.4.2 ILS vs ON

3.4.3 Bilan

4. Conclusion

Conclusion générale

1. Synthèse des principaux résultats

2. Pistes de recherche

Bibliographie