Show Less
Restricted access

En marge des grands: le football en Belgique et en Suisse

Series:

Thomas Busset

Cet ouvrage regroupe une dizaine de contributions qui, pour la plupart, ont été présentées lors d’un colloque qui s’est tenu en février 2017 à l’Université de Neuchâtel. Dans un contexte dans lequel l’emprise économique et sportive des grands championnats nationaux européens ne cesse de s’étendre, les «petits» pays, dont les équipes ont de plus en plus de peine à s’illustrer sur la scène continentale, semblent relégués au rang de faire-valoir. Le monde scientifique reproduit ce déséquilibre en focalisant ses recherches sur les acteurs dominants. Consacrer un colloque et un ouvrage aux footballs belge et suisse traduit la volonté de rompre avec ces approches. Du reste, les deux pays ont joué un rôle éminent dans l’histoire du football européen, et ce, tant au niveau sportif qu’institutionnel. Bien que marginalisés, les championnats belge et suisse attirent chaque week-end des dizaines de milliers de spectateurs dans les stades. A ce titre, ils sont confrontés à de nombreux enjeux quant à leur organisation, au mode de gestion des supporters ou à la lutte contre le racisme et la discrimination, autant d’éléments qui peuvent amener un regard nouveau à la recherche consacrée au football.
Show Summary Details
Restricted access

Le retour du professionnalisme dans le football suisse d’élite (1947-1988) (Jérôme Berthoud, Grégory Quin et Philippe Vonnard)

Extract

Le retour du professionnalisme dans le football suisse d’élite (1947-1988)

Jérôme BERTHOUD, Grégory QUIN et Philippe VONNARD

                       Nous n’allons pas vers le professionnalisme intégral à Neuchâtel Xamax […]. Le régime semi-professionnel convient mieux à notre mode de vie. Il est très important que les joueurs se lèvent le matin et qu’ils se meublent l’esprit par une activité professionnelle1.

Prononcés par Gilbert Facchinetti, le président de Neuchâtel Xamax, dans le cadre d’une interview donnée en septembre 1985 à l’hebdomadaire La Semaine sportive, ces mots soulignent les ambigüités de la professionnalisation du football en Suisse2. Ils interviennent, en effet, alors que le football suisse effectue sa mue vers un professionnalisme intégral et que la question est controversée au sein des instances du football. En outre, ils témoignent de la difficulté à faire accepter le métier de footballeur dans la société civile. Ce constat est renforcé par le fait que Neuchâtel Xamax occupe alors une place de choix sur la scène footballistique helvétique et que ses dirigeants rêvent d’exploits sur la scène européenne (le club était parvenu en quart de finale de la Coupe UEFA 1981-1982). Du reste, Xamax vient d’engager l’Allemand Uli Stielike – membre de l’équipe finaliste de la Coupe du monde 1982 –, qui évolue alors au Real Madrid, et de débourser une somme record pour s’attacher les services de l’international suisse Heinz...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.