Show Less

Réception et Créativité

Le cas de Stendhal dans la littérature Japonaise moderne et contemporaine

Edited By Julie Brock

Ce livre présente les trois dernières sessions du projet de l’Institut international des Hautes études de Kyôto (IIAS) « Réception et créativité – Le cas de Stendhal dans la littérature japonaise moderne et contemporaine ».
Visant à élucider les rapports entre la création et la réception, cette recherche réunit des spécialistes de littérature française, japonaise, générale et comparée, de philosophie, d’esthétique, ainsi que des traducteurs, éditeurs, critiques, créateurs et adaptateurs. Elle s’appuie sur la théorie de Marc-Mathieu Münch, l’effet de vie, qui défi nit le phénomène littéraire du point de vue anthropologique. C’est au prisme de la relation humaine que ce livre examine les rapports entre Stendhal et ses lecteurs japonais, eux-mêmes auteurs de littérature, critiques ou traducteurs.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

LIVRE VI – SESSION DE CLOTURE: Pour une critique d’esthétique littéraire

Extract

LIVRE VI SESSION DE CLOTURE (2-3-4 décembre 2011) POUR UNE CRITIQUE D’ESTHETIQUE LITTERAIRE FRANÇOISE LAVOCAT Préface La notion d’effet de vie (théorisée par Marc-Mathieu Münch), qui surplombe les réflexions réunies dans ce volume coordonné par Julie Brock, se trouve au confluent de plusieurs tendances actuelles de la critique littéraire. Soucieuse de l’effet produit sur la psyché par les œuvres, cette théorie appartient au large domaine des études de récep- tion, ou à ce que les anglo-saxons appellent le « reader response ». L’accent mis sur l’effet de vie, qui suggère l’illusion d’une vie alterna- tive1, souligne aussi la parenté de la théorie de Münch avec les travaux qui concernent la fictionnalité et plus précisément l’immersion fic- tionnelle2. Les recherches contemporaines qui concernent les émo- tions, l’empathie pour un personnage fictionnel3, les simulations per- ceptives4, explicitent en effet une part de cet énigmatique effet de vie. Enfin, ce que l’on pourrait appeler « le retour de l’invariant » dans la théorie littéraire actuelle, en raison de l’influence de l’anthropologie, de la psychologie et des sciences cognitives, conforte également des perspectives comme celles de Münch et rejoint les intérêts des auteurs qui ont contribué à ce volume. De ce fait, la théorie de l’effet de vie 1 Voir à ce propos Jean Ehret, « L’effet Stendhal, Prolégomènes à une étude de la réception de Stendhal à partir de la théorie de l’effet de vie », in R...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.