Show Less

Le discours rapporté : approches linguistiques et perspectives didactiques

Series:

Edited By Cécile Desoutter and Caroline Mellet

Le discours rapporté (DR) est un objet de recherche complexe et débattu qui demande à être abordé sous ses multiples facettes. Le présent ouvrage rassemble des études en français et en italien sur les marques du DR, à l’oral et à l’écrit, dans une approche linguistique et didactique. L’introduction et les douze chapitres qui composent le recueil proviennent de contributeurs et contributrices venus d’horizons variés. Les uns et les autres illustrent, sur des bases théoriques diverses, l’hétérogénéité des phénomènes du DR, l’incertain de sa délimitation linguistique mais aussi son omniprésence dans les genres les plus divers. Considérant que le repérage, l’identification du DR et de ses frontières ne vont pas de soi, les auteurs suggèrent des pistes didactiques ou proposent des exercices intégrant les résultats de leurs analyses.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

DENIS LE PESANT - Sur les introducteurs de discours rapporté au style direct 23

Extract

DENIS LE PESANT Sur les introducteurs de discours rapporté au style direct 1. Introduction Nous appelons introducteur de discours rapporté au style direct l’ensemble formé par un Verbe et son Groupe Nominal sujet, ce der- nier ayant la fonction énonciative d’identifier le locuteur du discours rapporté au style direct. Voici par exemple la totalité des introducteurs de discours rapporté au style direct qui figurent dans l’article du jour- nal Le Monde du samedi 26 mai 2012 intitulé Nice est à droite et pourrait l’être encore plus (page 8): «C’est dur», s’émeut-il «J’aime les petites gens», assure-t-il «…», certifie Rudy Salles «…», s’indigne Jacques Peyrat «…», résume Lydia Schénardi «Ici beaucoup de gens qui sont au RSA votent à droite», s’agace Patrick Al- lemand «…», rappelle M. Salles «Christian Estrosi monopolise l’espace public et médiatique», attaque Gaël Nofri «…», reconnaît M. Ciotti «Je ferai dix point de plus», parie M. Estrosi «Je poursuis le combat politique pour partager mon expérience avec les jeunes», jure l’octogénaire. «Il veut juste faire perdre Estrosi, traduit M. Ciotti, Et s’il peut me faire perdre également, cela ne lui déplairait pas.» Le verbe introducteur peut être un verbe d’acte de langage explicitant la force illocutoire du discours rapporté (cf. ci-dessus les verbes assu- Denis Le Pesant 24 rer, attaquer, certifier, résumer, rappeler, reconnaître, parier, jurer et traduire). Il peut aussi être un verbe d’affect (cf. ci-dessus les verbes s’indigner et s’agacer), intransitif ou transitif indirect. Dans ce dernier cas, la relation...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.