Show Less

Le Locus Terribilis

Topique et expérience de l’horrible

Edited By Julian Muela Ezquerra

Les travaux critiques, peu nombreux, sur le locus terribilis ont toujours défini ce topos descriptif comme un simple contrepoint du locus amoenus exploré par H. R. Curtius. Les lieux hostiles détiennent cependant une place importante dans les textes narratifs français ou francophones, et leur fonction dépasse souvent celle de l’ inamoenitas décorative. Les études contenues dans ce volume révisent une double typologie d’espaces : d’un côté, elles analysent les mutations de certains loci « classiques » (enfer, forêt, désert, lieux d’exil …) ; de l’autre, elles montrent comment l’activité humaine redéfinit parfois (par sa seule présence ou par son intervention technique) les lieux de la fiction narrative, provoquant une nouvelle expérience de l’horrible. La hantise de l’hostile demeure donc accrochée à l’univers narratif et peut contribuer même à préciser les limites ou les clichés de certains genres littéraires.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Table des matières 5

Extract

Table des matières Préface ...................................................................................................... 7 Julián MUELA EZQUERRA (Universidad de Zaragoza) L’enfer c’est les autres : sur l’espace hostile dans les romans du Graal du XIIe et du XIIIe siècles................................................................ 21 Esperanza BERMEJO LARREA (Universidad de Zaragoza) Le locus horribilis dans Artus de Bretagne (XIVe s.) : de l’enfer au moulin, le renouvellement d’un topos ............................... 49 Christine FERLAMPIN-ACHER (Institut Universitaire de France, Université Rennes 2 CELLAM) Espaces merveilleux, terrifiants et hostiles dans Berinus ....................... 73 María Jesús SALILLAS PARICIO (Universidad de Zaragoza) Le sérail, une figure contrastée du locus horribilis. Problèmes de transfert et de dissémination ................................................................... 87 Jean Marie GOULEMOT (Institut Universitaire de France) L’Angleterre, horridior locus dans la correspondance de Jean-Jacques Rousseau ......................................................................... 101 Irene AGUILÀ SOLANA (Universidad de Zaragoza) La forêt labyrinthe ................................................................................ 129 Yvon HOUSSAIS (Université de Franche Comté) Le locus horribilis dans Maximilien Heller : à la limite du fantastique ....................................................................... 141 Virginie FERNANDEZ (Universidad de Zaragoza) 6 Julián Muela Ezquerra « L’enfer des enfers ». Approche de l’espace dans La Tour d’amour de Rachilde ............................................................... 161 Ana ALONSO (Universidad de Zaragoza) Les lieux horribles dans Zigomar de Léon Sazie .................................. 187 Daniel COMPÈRE (Université de la Sorbonne nouvelle-Paris 3) L’invitation chez les Stirl de Paul Gadenne : l’emprise menaçante de l’espace ............................................................................................ 201 Azucena MACHO VARGAS et Ana SOLER (U. de Zaragoza) Raconter l’horrible : Antonine Maillet et l’épopée des mots ................ 219 Blanca NAVARRO PARDIÑAS (Université de Moncton) Caves, magasins et entrepôts dans le roman policier français .............. 235 Julián...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.