Show Less

Ballon Rond et Héros Modernes

Quand la littérature s’intéresse à la masculinité des terrains de football

Series:

Edited By Julie Gaucher

Si le sport a d’abord été considéré comme un « divertissement pour analphabètes », la littérature sportive émerge dès la fin du XIX e siècle et les collections qui lui sont dédiées se multiplient. En 1928, la Fédération française de football crée son concours littéraire. Dès la Première Guerre mondiale, les modes d’Outre-Manche s’exportent et le joueur de football devient une figure emblématique des années 1920. Avec le joueur de football, la littérature délimite les contours d’un nouvel idéal masculin. Dans les années 1970, le développement du spectacle sportif, la médiatisation des grandes rencontres et l’évidente démocratisation du sport invitent à repenser le sport comme un fait social total. La littérature ne reste pas sourde à cet appel : elle questionne les nouvelles formes du spectacle footballistique et le sens du jeu dans la société contemporaine. L’histoire du ballon rond mais également l’abondante production romanesque qui l’accompagne nous invitent à proposer ici une étude des discours littéraires sur le football et à sonder les modèles masculins qui y sont érigés.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Troisième partie: sur la touche?

Extract

Les joueurs, dont la présence sur le terrain est incontestable, ne sont pour- tant pas les seuls personnages à pénétrer le monde du football. Autour de la fi gure de référence du champion et du collectif de l’équipe qui l’accom- pagne, s’inscrivent d’autres fi gures masculines, sans qui le jeu ne serait pas possible ou tout au moins en l’absence desquels la reconnaissance du héros serait illusoire. Ainsi, ces hommes en marge, que ce soit le joueur remplaçant, l’arbitre ou le spectateur, donnent à leur façon sens au jeu. Par un jeu de comparaison et de mise en relief, ils assurent indéniablement la reconnaissance héroïque des personnages qui concentrent l’attention narrative et descriptive des textes sportifs. Comment se trouvent défi nis ces personnages? Sont-ils maintenus sur «la touche» par une écriture qui dirige ses seuls éloges sur le champion du terrain de jeu et le collectif auquel il appartient? Dans la dynamique de construction de la masculinité, ces identités, tantôt marginales, tantôt complices, permettent la reconnais- sance du champion et son marquage hégémonique. Le remplaçant: une virilité sur la touche? «Laissez en paix le remplaçant à son banc, moderne Prométhée» (Mai- resse 1933: 117). Considéré comme une incarnation moderne de Promé- thée par Jacques Mairesse, le remplaçant semble condamné à l’immobi- lité. Rivé à son banc, prisonnier de la touche, il rappelle le Titan enchaîné à son rocher. Prom...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.