Show Less
Restricted access

La dia-variation en français actuel

Etudes sur corpus, approches croisées et ouvrages de référence

Series:

Edited By Gaétane Dostie and Pascale Hadermann

Ce volume réunit 17 articles sélectionnés à l’issue du colloque La dia-variation en français actuel. Des corpus aux ouvrages de référence (dictionnaires / grammaires) qui s’est tenu à l’Université de Sherbrooke du 29 au 31 mai 2013. Ces articles sont axés sur la problématique de la variation linguistique à travers des études de cas diversifiées portant sur des faits lexicaux, morphosyntaxiques et phonétiques.
Les contributions sont rassemblées sous 5 sections, eu égard à l’angle d’attaque privilégié pour décrire les phénomènes examinés. On y trouve ainsi des études sémantico-grammaticales, des études sémantico-discursives, des études lexicologiques, des études sociolinguistiques et des études orientées vers l’acquisition du français en tant que L2. L’attention se focalise, dans les analyses, sur les particularités des phénomènes considérés d’un point de vue intrasystémique et sur leurs rôles dans le diasystème. La question relative à la représentation des faits de variation lexicale dans les ouvrages de référence est également mise en avant-plan dans plusieurs contributions.
Show Summary Details
Restricted access

L’éclairage des banques textuelles pour le traitement lexicographique de présentement

Extract



MYRIAM BERGERON-MAGUIRE

CNRS-ATILF et Université de Lorraine, France

1. Introduction1

La réflexion qui est à l’origine de cette contribution s’est amorcée au moment où nous nous trouvions en face d’un manuscrit du pays de Bray daté de 1749, qui fait partie du corpus d’étude de notre thèse « Le français populaire en Normandie aux 17e et 18e siècles, étudié à partir de correspondances, d’archives familiales et de procès-verbaux. Contrôle et comparaison avec la description donnée par le FEW », dans lequel nous avons repéré présentement. Au fil de nos dépouillements, nous avons pu trouver de nombreuses autres attestations de présentement dans divers documents haut-normands du 18e siècle, notamment dans des quittances, des comptes et un interrogatoire de la lieutenance rouennaise.

Pour un locuteur francophone européen, présentement comme adverbe est inusité. Le mot est compris bien entendu, mais il n’est pour ainsi dire jamais employé à l’oral et est senti, d’après des témoins français et belges interrogés, comme une marque d’africanité. Au Québec, ← 275 | 276 → en Acadie2, dans les Antilles3 (Guadeloupe ; Martinique, Zanoaga 2012 : 450–451) et en Afrique (des 320 résultats pour présentement dans Varitext, 301 proviennent de journaux ivoiriens, algériens, marocains et sénégalais4), le mot est courant en français, tant à l’oral qu’à l’écrit. On trouve également présentement en créole réunionnais (DECOI I, 3)...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.