Show Less
Restricted access

L’émergence des ONG en Chine

Le changement du rôle de l’Etat-Parti

Paolo Urio and Yuan Ying

Depuis le début des réformes en 1978, l’Etat-Parti chinois a diminué son emprise sur la société et a accordé aux organisations non-gouvernementales (ONG) un nouvel espace de liberté. Mais, en même temps, il a limité leur marge de manœuvre de façon significative. Quelles sont les raisons qui expliquent cette stratégie apparemment contradictoire ? Pour répondre à cette question cette recherche a été fondée sur l’hypothèse suivante : d’une part les ONG sont nécessaires pour remplir le vide laissé par l’Etat dans le social, mais d’autre part elles représentent une menace pour le pouvoir du Parti.
Cette recherche se base sur l’observation participante, des entretiens avec les fondateurs et le personnel d’ONG chinoises et étrangères, des représentants de la société civile, des autorités publiques et des universitaires spécialistes du domaine, ainsi que sur des sources secondaires.
Show Summary Details
Restricted access

Annexe 1 : Annexe méthodologique

Extract

Etant donné qu’il n’était pas possible de couvrir la totalité de l’immense territoire de la Chine, nous avons choisi trois régions principales, une région secondaire, ainsi qu’un nombre limité d’ONG.

Nous avons choisi les municipalités de Beijing et de Shanghai, ainsi que la province du Guangdong, qui se trouvent géographiquement au nord, à l’est et au sud de la Chine. Ces régions ont été choisies à cause de leur tissu politique, économique et social très différent.

Beijing, en tant que capitale et centre politique de la Chine, attire plus facilement les financements étrangers et se présente comme un lieu d’échanges pour tous les acteurs : l’Etat, les ONG, les bailleurs de fonds, les chercheurs, les médias, etc. La municipalité y applique très strictement les politiques sociales. Nous avons pu observer que les collaborations entre les autorités et les ONG y sont particulièrement limitées. Pourtant c’est une ville dans laquelle la plupart des ONG étrangères ont installé leur bureau central de représentation en Chine.

Shanghai est une ville côtière en plein essor économique. La municipalité y a une approche plus pragmatique qui vise d’abord l’efficacité économique et sociale avant la rigueur politique. Il est notoire en Chine que les autorités locales sont particulièrement ouvertes aux collaborations avec des entités non-étatiques dans le cadre des divers services sociaux tant que ceux-ci ne dépassent pas l’...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.