Show Less
Restricted access

Références et thèmes des droites radicales au XX e siècle (Europe/Amériques)

Series:

Edited By Olivier Dard

Après avoir abordé les droites radicales européennes et américaines au vingtième siècle sous l’angle des doctrinaires, des vulgarisateurs et des passeurs puis analysé l’internationalisation de leurs supports et de leurs vecteurs, l’objet de ce troisième volume du projet de recherche IDREA (Internationalisation des droites radicales – Europe/Amériques) a été d’étudier le caractère fédérateur d’un certain nombre de références et de thèmes. Réunissant une douzaine de chercheurs français, européens, comme américains du Nord et du Sud, issus de différentes disciplines, l’ouvrage s’attache à privilégier la mise en exergue de références et de thèmes transversaux au sein des droites radicales européennes et américaines depuis les lendemains du second conflit mondial. Cinq entrées sont proposées : Figures de chefs, Mémoire(s) et histoire(s) des régimes et des combats perdus, Antisémitisme et anticapitalisme, Conservatisme, radicalités et anticommunisme, L’Occident en questions.
Show Summary Details
Restricted access

Aux origines du conservatisme contemporain aux Etats-Unis. Classes moyennes, mobilisations antifiscales et défense des valeurs américaines (1945-1964): Romain Huret

Extract

Aux origines du conservatisme contemporain aux Etats-Unis. Classes moyennes, mobilisations antifiscales et défense des valeurs américaines (1945-1964)

Romain HURET*

Le 5 mars 1959, un cortège de femmes, vivant à Ritzville dans l’Etat de Washington, arpente les rues d’Olympia, la capitale de l’Etat, en direction de la résidence du gouverneur pour protester contre les impôts fédéraux. Pour convaincre les citoyens de les rejoindre dans leur croisade antifiscale, elles brandissent un slogan très optimiste: «de la cuisine au Capitole en seulement une semaine, et ce n’est que le début».1 Des pétitions sont déposées sur les marches du Capitole afin d’être envoyées à Washington D.C. La section locale du Lions Club est à l’origine de ce mouvement de protestation. Les pétitions, à l’intitulé très explicite «Une nouvelle déclaration d’indépendance», sont signées par plus de 60% du corps électoral des élections de mi-mandat de 1958.2 «Nous déclarons», expliquent les militantes, «que tout élu qui n’adhère pas à notre point de vue n’est pas digne de recevoir notre voix dans les urnes».3 En quelques semaines, le mouvement se répand du comté rural d’Adam à Spokane et dans d’autres parties de l’Etat, jusqu’à la région de Seattle. Dans cette ville, deux femmes au foyer, Mesdames Trimble et Sebren, aidées par des volontaires enthousiastes, parviennent à recueillir plus de 30 000 signatures en une seule semaine. Dénonçant le poids de l’impôt...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.