Show Less
Restricted access

Autobiographie et textualité de l’événement au XXe siècle dans les pays de langue allemande

Series:

Françoise Lartillot and Frédéric Teinturier

Entre genèse du texte et genèse de soi s’immiscent à la fois les interprétations de soi au prisme de l’événement et de l’événement au prisme du moi, qui constituent en quelque sorte l’écriture autobiographique, celle-ci étant elle-même sous cette espèce herméneutique une forme de conquête philosophique et littéraire du 20 e siècle. Ces interactions sont d’autant plus complexes quand l’événement est en outre de nature frappante, soit que la guerre annihile toute forme d’optimisme, que la dictature nazie ainsi que ses corollaires terribles et criminels annihilent l’individu, que l’exil le prive d’un contexte culturel favorable, ou inversement que le fait de se penser comme relevant d’une marge, sexuelle, politique ou historique conduise à une torsion des formes d’expression choisies.
Ce sont ces niveaux de réflexion qui ont animé les auteurs de cet ouvrage qui se sont concentrés sur les textes en langue allemande mais ont fait aussi intervenir parfois les textes miroirs de la culture française.
Show Summary Details
Restricted access

Dilthey et l’avènement de l’homme moderne

Extract



Angèle KREMER-MARIETTI †

Dilthey (1833-1911) se situe à la fois au XIXe et au début du XXe siècle, une époque qui voit naître et se développer l’intérêt historico-social en matière de sciences humaines. Dans la perspective d’une anthropologie historico-sociale, Dilthey s’oriente vers l’expérience vivante. Sa recherche propre des sciences humaines correspond à ce qu’il perçoit de l’avènement de l’homme moderne et est donc en relation étroite avec la notion même d’homme moderne. On peut même dire que le projet de Dilthey d’établir de nouvelles sciences humaines est étroitement lié à son ambition de connaître et de révéler la vérité de l’homme moderne.

Dilthey veut donc établir de nouvelles sciences humaines dont chaque concept «enclôt en lui-même une conscience de son origine».1 C’est là une détermination novatrice qui exclut la «métaphysique de l’histoire et de la société».2 Soucieux des structures et surtout des processus mis au jour par ces structures, Dilthey souligne le «changement» opéré par «l’apparition de l’homme moderne», en reconnaissant cependant que ce changement essentiel «est le résultat d’un processus complexe»,3 dont il souligne que l’explication nécessiterait de vastes recherches. Il s’agit, en l’occurrence, d’un développement explicable par la naissance et la légitimité de la conscience scientifique moderne. ← 11 | 12 →

A la métaphysique Dilthey oppose l’histoire issue de la vie

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.