Show Less

Le changement en français

Etudes de linguistique diachronique

Series:

Bernard Combettes, Céline Guillot, Evelyne Oppermann-Marsaux, Sophie Prevost and Amalia Rodriguez Somolinos

Cet ouvrage réunit une sélection d’articles issus du colloque international « Diachro 4 - Le français en diachronie », qui s’est tenu à l’Université Complutense de Madrid du 22 au 24 octobre 2008. Les contributions sont axées essentiellement autour de trois grands thèmes : le français préclassique et classique en diachronie ; l’énonciation et la linguistique textuelle en diachronie ; les structures interrogatives et les constructions clivées. Un thème transversal apparaît tout au long de cet ensemble : celui de la périodisation, du choix des critères permettant la reconnaissance d’étapes successives dans le changement linguistique.
Les études proposées ici constituent un ensemble bien représentatif des diverses tendances, théoriques et méthodologiques, qui traversent actuellement le champ de la linguistique diachronique du français, en France comme à l’étranger.

Prices

See more price optionsHide price options
Show Summary Details
Restricted access

Marie-José BÉGUELIN & Virginie CONTI Syntaxe des structures avec avoir beau en français préclassique et classique 43

Extract

Syntaxe des structures avec avoir beau en français préclassique et classique Marie-José BÉGUELIN & Virginie CONTI Université de Neuchâtel et Projet FNS 100012-113726 Résumé La présente étude porte sur la concessive dite «lexicale» du français, du type il a beau protester, personne ne l’écoute. Elle vise à éclairer la nature du lien qui associe, à l’époque préclassique et classique, les deux membres de cette construction bi- propositionnelle. Après avoir problématisé la notion de «couplage» de cons- tructions verbales (§ 1), nous rappelons les origines et le devenir sémantico- syntaxique de la locution avoir beau + Vinf (§ 2). Nous explicitons les enjeux théoriques de notre étude qui, à travers le cas des concessives avec avoir beau, vise à modéliser certains types de configurations macro-syntaxiques et les grammaticalisations par coalescence auxquelles elles sont sujettes (§ 3). Au § 4, nous entrons dans le vif du sujet: sur la base d’une étude exhaustive des occurrences d’avoir beau + Vinf fournies par la banque de données FRANTEXT au cours de deux périodes distantes de 60 ans (respectivement 1570-1630 et 1670-1730), nous mettons en évidence l’évolution distribu- tionnelle de notre locution, telle que la laissent entrevoir les corpus à dispo- sition. Nous procédons d’abord qualitativement (§ 4.1.), en inventoriant les contextes où l’expression avoir beau + Vinf fonctionne de manière «libre», sans présence obligatoire d’un corrélat, puis nous donnons de nos résultats une brève synthèse chiffrée (§ 4.2.) En guise...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.