Show Less

Structures et comportements en transition

La reproduction démographique à Genève au 19 e siècle

Series:

Reto Schumacher

Ce travail a obtenu le prix Latsis 2009 de l’Université de Genève.
A l’instar d’autres sciences sociales, la démographie – et la démographie historique en particulier – a longtemps souffert d’un dialogue imparfait entre approches micro et approches macro. Cet ouvrage montre que le processus de la transition démographique, ce passage de hauts niveaux de mortalité et de fécondité à des niveaux bas, ne peut être compris dans sa complexité sans une approche intégrative, combinant concepts et analyses micro- et macro-démographiques. En se basant sur une multitude de sources et de données (recensements, registres de l’état civil, registres de permis de séjour, annuaires d’adresses), l’auteur analyse la transition de la reproduction dans la Genève du 19 e siècle, une ville en permanente recomposition socio-structurelle en raison d’une immigration soutenue. Reposant sur un grand nombre d’outils statistiques (dont l’analyse multiniveau), l’ouvrage analyse la transition des structures démographiques et sociales d’une part, la transition des comportements reproductifs des familles d’autre part, et montre, enfin, l’interdépendance entre structures et comportements démographiques pendant la transition de la reproduction.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

3 Approches macro du changement démographique 53

Extract

53 3 Approches macro du changement démographique Dans la perspective du cadre conceptuel multiniveau dynamique pré- senté au chapitre précédent, la compréhension et l’explication de la transi- tion de la reproduction exigent l’analyse du contexte social dans lequel les actions reproductives se déroulent, l’étude des motifs de ces der- nières ainsi que l’examen des effets des structures sur les comporte- ments. Analysant le changement démographique essentiellement du point de vue des structures, les approches présentées dans ce chapitre mettent en évidence la dynamique de la logique de situation. Cependant, elles négligent en grande partie la logique de sélection des acteurs. Les ni- veaux de fécondité et de mortalité sont essentiellement considérés comme des taux sociaux dont le déclin s’explique par l’évolution macrosocio- logique au sens large du terme. Si cette perspective macro de la transi- tion démographique constitue le point commun de ces approches, elles se distinguent les unes des autres par la nature du processus de change- ment postulée. Dans les deux premières sections de ce chapitre sont présentées des approches considérant le changement démographique comme un processus d’ajustement. Les auteurs des différentes versions de la théorie de la transition démographique établissent un lien entre la modernisation de la société et le recul de la fécondité et de la mortalité. Dans l’optique des approches systémiques, le déclin...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.