Show Less

Les affixes anglais, productivité, formation de néologismes et contraintes combinatoires

De la diachronie à la synchronie

Ives Trevian

Prenant en compte les données fournies par les dictionnaires en ligne et en libre accès de langue anglaise soumis à un métamoteur de recherche ultraperformant, cet ouvrage propose une analyse diachronique et synchronique systématique des affixes anglais, y compris de ceux que l’on peut qualifier de « strictement savants ».
L’examen du corpus particulièrement volumineux constitué dans le cadre de cette étude permet aussi bien de rendre compte de la productivité des constituants morphologiques hérités des fonds germanique et roman et de leur contribution respective à la formation de néologismes que de cerner leurs contraintes combinatoires. Dans une approche qu’il a voulue résolument interdisciplinaire, l’auteur confronte ses conclusions aux principes énoncés par les écoles de morphologues les plus représentatives, notamment par les tenants de la stratification lexicale, de la phonologie cyclique et de l’ordonnancement par degré de complexité.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 2. Préfixes germaniques et romans 31

Extract

Chapitre 2 Préfixes germaniques et romans 1. Préfixes à origine mixte Les préfixes a-, in- et mis- se caractérisent par leur étymologie plurielle. 1.1 a-: grec, roman ou germanique, trois étymologies pour un préfixe Dans les formations d¶origine grecque (et parfois latine) a- (et ses allo- morphes an- devant ou voyelle et ar- devant ) est privatif. Ce préfixe s¶emploie essentiellement en tant qu¶élément inséparable dans le domaine médical pour caractériser des pathologies dénotant une carence ou une absence (ordinairement congénitale) d¶organe ou de membre, autrement dit des affections ou anomalies tératogènes. A(n/r)- est donc principalement relevé dans des formations typiquement savantes en -ia, -ics, -ism, -is ou -y, pour les nominaux, et en -iac, -ic, -ical, -(i)al, -(i)ous, pour les adjectivaux, affixes parfois interchangeables dans ce contexte, comme l¶atteste l¶échantillon qui suit: (1) abasia («incapacité de marcher»), ablepharia(ous) («absence de paupières»), aboulia(ic) («absence de volonté»), abrachia («absence de bras»), acalculia («incapacité d¶effectuer des opé- rations de calcul»), acapnia («baisse du niveau d¶acide carbo- nique dans le sang»), acardia(iac) ©DEVHQFHGHF°XUªacata- phasia(ic) («incapacité de s¶exprimer»), acathexia/is («incapa- cité de retenir les sécrétions corporelles»), acathisia (ou aka- «incapacité de s¶immobiliser ou de s¶assoir»), acedia (syn. d¶apathy), acephalia/ acephalism/acephaly(ic/ous) («absence de tête»), achalasia («incapacité de relâcher certains muscles»), achlorhydria(ic/ous)...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.