Show Less

Les Incertitudes de la présence

Identités narratives et expérience sensible dans la littérature contemporaine de langue française- Algérie-France-Québec

Daniel Marcheix

Les parcours identitaires fictifs que donnent à lire de nombreux récits contemporains se nourrissent de leur ancrage dans la phénoménalité du sensible. Cet ouvrage est consacré à l’étude de cette corrélation, aux modalités de sa mise en discours et à ses effets en termes de signification. Les œuvres analysées sont algériennes, françaises, québécoises et appartiennent donc à la littérature de langue française considérée en extension, sans les insidieuses hiérarchisations dont est trop souvent porteuse la notion de littérature francophone. L’auteur y examine les opérations énonciatives et narratives par lesquelles se déploient les expériences sensibles de personnages qui sont d’abord et avant tout des corps sentants et percevants. Puis il montre comment de ces modes de présence au monde sensible surgissent des formes de vie qui sont précisément les manifestations signifiantes d’identités conçues comme des effets induits par les ressources formelles des textes.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Préambule 29

Extract

Préambule Dans la perspective énonciative d’une sémiotique de la présence, la tem- poralité doit être considérée en rapport avec un centre de discursivité constitué par l’instance énonçante prise dans un présent vécu et éprouvé somatiquement. Les événements narratifs seront ainsi évalués à l’aune de ce rapport qui fonde une manière d’habiter le temps et que l’on peut ca- tégoriser en différents régimes de temporalités ou d’historicité. Pour ce faire, il est nécessaire d’identifier (i) les représentations figuratives et thématiques du temps, (ii) les jeux temporels et aspectuels qui affectent le champ de présence (rétension vs protension, concomitance vs non concomitance, accompli vs non-accompli, etc.), (iii) les modalités de vi- sée et de saisie du temps par le centre déictique, et enfin (iv) les disposi- tifs phoriques et axiologiques induits. Des œuvres de Pierre Bergou- nioux, Anne Hébert, Sergio Kokis et Richard Millet seront successive- ment abordées avec pour dessein de rendre compte de la manière dont ces textes mettent en relation l’expérience sensible – qui s’établirait en plan de l’expression – et les régimes de temporalité et/ou d’historicité – établis en plan de contenu. L’hypothèse étant que les valeurs investies dans ces régimes temporels et/ou historiques sont tributaires de manières d’«être-au-monde» dans l’immédiateté de l’éprouvé et donc révélateurs de «formes de vie» et de parcours identitaires.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.