Show Less

Identités en chantiers dans les Alpes

Des projets qui mobilisent objets, territoires et réseaux

Mathieu Petite

Quelles sont les références identitaires invoquées aujourd’hui par des porteurs de projet dans les Alpes ? Cet ouvrage montre dans quelle mesure ces projets sont marqués par des motivations aussi bien symboliques que pragmatiques. Il s’intéresse à quatre opérations de type patrimonial, culturel, touristique ou environnemental : un projet agritouristique visant à réhabiliter des hameaux abandonnés dans le Val d’Hérens (Valais, Suisse) ; un projet de passerelle bhoutanaise réalisé dans le cadre d’une coopération entre le canton du Valais et le Royaume du Bhoutan ; la participation de la commune française de Vallorcine à un projet de réseau à travers les Alpes portant sur la culture Walser ; et enfin l’action transnationale d’une association de protection de l’environnement ( Mountain Wilderness) pour démanteler des installations obsolètes dans les régions de montagne. En étudiant la mise en objets et la mise en discours de tels projets, cet ouvrage s’interroge sur les identités mobilisées aujourd’hui dans les régions alpines. Il éclaire aussi, de manière plus générale, les relations entre les sociétés et la matérialité et leur dimension discursive.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Partie III Des objets en discours et en réseaux : discussion des argumentaires 153

Extract

153 Partie III Des objets en discours et en réseaux : discussion des argumentaires 154 Identités en chantiers dans les Alpes 155 Cette partie vise à comprendre, au travers des quatre études de cas propo- sées, comment les objets et les idéologies s’articulent les uns aux autres et configurent des relations sociales. L’objectif général de cette partie est, d’une part de décrypter les idéologies formulées dans chacun des projets et, d’autre part de montrer la capacité des objets à concrétiser ces idéologies, à ras- sembler des collectifs et à participer à des processus de territorialisation. Pour ce faire, l’accent est mis sur l’analyse des argumentaires développés dans les discours. Le premier chapitre passe en revue les idéologies véhiculées par les groupes sociaux qui s’emparent des objets. Certaines idéologies sont pré- férentiellement brandies pour justifier tel ou tel projet : la naturalité pour les installations obsolètes et la passerelle, l’invocation de la tradition pour Ossona et Walser Alps. Mais, dans l’ensemble, de multiples idéologies circulent et se mélangent dans ces projets. Les groupes qui portent ceux-ci s’alimentent volontiers des imaginaires de la montagne pour formuler leurs discours justificatoires. Le deuxième chapitre poursuit sur l’analyse des idéologies, en exposant les controverses nées autour d’objets particuliers. Cela nous permet de dégager les positionnements parfois antagonistes des différents groupes qui investissent les objets en question. Ces groupes luttent ainsi pour im- poser leur id...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.