Show Less

Quand la parenté impose, le don dispose

Organisation sociale, don et identité dans les communautés mapuche de la province de Neuquén (Argentine)

Series:

Sabine Kradolfer

Les Mapuche sont connus pour leur longue et forte résistance qui s’exprime encore aujourd’hui face aux états argentin et chilien. Ce livre propose une analyse des relations sociales au sein des communautés qui fonctionnent comme la référence par excellence de la société mapuche, alors même qu’une grande partie de sa population vit en zone urbaine. Les communautés sont cependant difficiles à identifier au premier abord, à la fois en raison de la dispersion de leur habitat, car rien dans leur organisation spatiale ne suggère la présence de localités, mais aussi parce que les structures politiques semblent complètement désarticulées et que le pouvoir est éclaté au sein des petites unités que sont les groupes domestiques. S’inspirant de la théorie du don de Marcel Mauss, l’auteure montre que le lien social communautaire repose sur des entrelacs d’échanges réciproques de biens et de services à tous les niveaux de l’organisation sociale faisant de ces échanges des marqueurs identitaires aussi pertinents et déterminants que la langue, la religion ou le territoire.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Le don maussien dans la société mapuche 79

Extract

79 Le don maussien dans la société mapuche 7. Le don comme cadre d’analyse L’étude de l’organisation sociale des communautés mapuche de la pro- vince de Neuquén par le biais de la théorie du don de Marcel Mauss (1991) s’avère particulièrement adéquate, dans la mesure où elle apporte des réponses satisfaisantes à une question fondamentale qui a de tout temps intéressé les chroniqueurs, les historiens, les missionnaires, les autorités gouvernementales ainsi que les anthropologues. Cette question est celle de l’absence, chez les Mapuche, de centralisation du pouvoir en temps de paix et de fragilité du pouvoir en temps de guerre. Pour y ré- pondre, j’analyserai les échanges réciproques de biens et services à deux niveaux de l’organisation sociale mapuche: à l’intérieur du groupe do- mestique, unité de base de cette société (3e partie), et au sein des commu- nautés, c’est-à-dire entre différents groupes domestiques (4e partie). Dans un but de clarification et pour les raisons que j’ai déjà évo- quées dans la première partie, je limiterai ma recherche aux dons qui ont lieu entre Mapuche; je laisserai de côté toute la gamme des échan- ges monétaires, des échanges entre Mapuche et Huinca ainsi que ceux entre les communautés et les organismes étatiques. Ce choix occultera sans doute un peu les multiples relations et transactions (travail salarié, achats dans les magasins, école, système de soins, transports, etc.) qui lient...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.