Show Less

Population et environnement

Vie et mort dans la Dombes des étangs aux XVIIIe et XIXe siècles- Avec la collaboration de Roger Desbos

Series:

Guy Brunet

Parfois négligée, la dimension environnementale est une composante essentielle des régimes démographiques. La Dombes, qui jusqu’au milieu du XIXe siècle était couverte d’étangs insalubres, en offre une illustration éclatante.
En exploitant systématiquement les archives de cinq anciennes paroisses, cet ouvrage retrace le quotidien des habitants de cette région qui, au cours des siècles passés, a vécu en état de crise sanitaire permanente. La forte mortalité des enfants et des adultes a induit des perturbations fondamentales dans la vie des familles, et a impliqué par ailleurs une forte mobilité géographique pour maintenir la population de cette région mortifère.
Le couplage des différentes sources met en évidence la précarité de la famille et des conditions de vie. Dans cette région presque entièrement agricole, les habitants étaient rarement propriétaires et exploitaient souvent la terre par un système de « grangeage » qui se révélait très défavorable pour eux. La Dombes présente ainsi un modèle démographique et social original.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Troisième partie: - Caractères originaux de la famille dombiste

Extract

Troisième partie Caractères originaux de la famille dombiste Chapitre IX Fragilité des couples et composition des familles Les chapitres précédents nous ont permis de mesurer d’une part la di- mension des familles, et d’autre part la mortalité des enfants. Le but de ce nouveau chapitre est de relier ces deux paramètres, en regardant con- crètement, dans le cadre de chaque famille, comment fécondité et morta- lité se conjuguent pour aboutir à la dimension effective des fratries. La mortalité frappe-t-elle de manière égale les fratries ou certaines sont- elles plus sévèrement affectées? Quel est l’écart, au sein des familles, entre le nombre d’enfants nés et le nombre d’enfants en vie à une date donnée. Autrement dit, au-delà de la dimension des familles mesurée plus haut, quel est le rythme de constitution de la descendance, en ne prenant en considération que les enfants qui vivent effectivement? 1. Mortalité des parents et mortalité des enfants 1.1 Beaucoup de ruptures précoces et des mariages entre proches Un bon indicateur de la stabilité des couples est la durée de vie des unions. En l’absence de divorce, ce qui est le cas de toutes les unions observées164, c’est la mortalité des conjoints qui entraîne la rupture des unions. La mesure ne peut s’appliquer, par définition, qu’aux familles de type MF, pour lesquelles la date de mariage et la date de fin d’union sont connues. 164 Le divorce...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.