Show Less

La Migrance à l’œuvre

Repérages esthétiques, éthiques et politiques

Series:

Edited By Michael Brophy and Mary Gallagher

A l’heure d’une recomposition radicale et accélérée des espaces géoculturels et géopolitiques, un art de faire qui participe de la migrance et en éclaire les multiples enjeux engendre de nouvelles pratiques et configurations esthétiques qui bousculent moules et canons. Qu’il soit littéraire, plastique, cinématographique ou autre, cet art désigne aujourd’hui, par-delà l’opposition de l’étranger et de l’indigène, du nomade et du sédentaire, une pluralité d’appartenances et de potentialités identitaires qui nous concernent tous.
Ce recueil d’essais se propose de cerner dans des œuvres de factures et d’origines différentes la dynamique de la migrance en tant que mise à l’épreuve des identités, tension vers l’autre, moteur éventuel de la transculturation. Comportant un très large éventail d’approches, il joint à l’appréciation esthétique l’interrogation de la teneur éthique et politique de l’œuvre – des conditions de sa genèse et de sa production jusqu’à sa circulation et sa réception. Par un réseau de résonances et d’échos qui passent les frontières des genres, des langues et des cultures, l’ensemble des contributions révèle les nouveaux horizons sous lesquels œuvrent celles et ceux soucieux de faire de leur propre passage la seule mesure crédible de l’humain et de ses possibles futurs.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Stéphane SAWAS: Des écritures migrantes à une littérature de diaspora: l’exemple des écrivains émigrés grecs 223

Extract

Des écritures migrantes à une littérature de diaspora: l’exemple des écrivains émigrés grecs Stéphane SAWAS INALCO, Paris Les écritures migrantes sont le plus souvent abordées depuis le pays d’accueil, que ce soit du point de vue des immigrés ou des autochtones. Les œuvres regroupées sous cette appellation ont cependant souvent un impact dans le pays d’origine des écrivains, impact d’autant plus important au- jourd’hui du fait de la circulation accélérée des textes au plan mondial: elles interrogent en effet les canons littéraires non seulement du pays d’accueil mais aussi du pays d’origine. Car on oublie souvent qu’un écri- vain immigré est aussi un écrivain émigré. Ainsi, le statut pluriel des textes des écrivains émigrés grecs invite à re- définir la notion de littérature nationale tant dans les pays d’accueil qu’en Grèce même. La question de la langue ou des langues d’écriture, la place faite aux traductions dans les réseaux éditoriaux, l’historiographie littéraire encore très dépendante des constructions nationales à Athènes comme à Nicosie, engendrent en Grèce même une réception fort complexe pour ces textes d’écrivains grecs. Cette «pluralité d’appartenance» et ces «potentialités identitaires encore irréalisées», pour reprendre les termes de l’introduction au colloque La Migrance à l’œuvre, n’en finissent pas de susciter interrogations et gênes. Dans le cadre de cette courte étude, nous porterons notre attention sur des écrivains émigrés grecs, de première...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.