Show Less

La paraphrase

Modélisation de la paraphrase langagière

Series:

Jasmina Milicevic

En tant qu’un cas particulier de synonymie, la paraphrase joue un rôle crucial en langue – les locuteurs savent comment exprimer un même contenu sémantique de façons différentes et sont capables de dire si deux expressions de leur langue expriment un même contenu sémantique. La linguistique se doit donc de décrire ce phénomène langagier, qui a d’ailleurs d’importantes répercussions dans le domaine de traitement automatique de la langue naturelle, notamment en génération et en traduction automatiques de textes.
Ce livre propose une théorisation et une modélisation formelle de la paraphrase dans le cadre de la théorie linguistique Sens-Texte. Il se concentre, notamment, sur les règles de production de paraphrases. Deux types principaux de règles de production de paraphrases sont considérés : règles sémantiques, traitant des sémantèmes, et règles lexico-syntaxiques, traitant des lexies au sein de constructions syntaxiques.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

1. Lexies françaises 382

Extract

382 qui parfois fait entorse à l’usage habituel. Ainsi, nous utilisons des formulations de type ‘causer que’, ‘température devient plus.grande’, etc., qui ne sont pas admises en français « normal ». Sur le langage des définitions, ainsi que sur les règles et principes d’élaboration des défini- tions dans la lexicologie explicative et combinatoire, voir, par exemple, Mel’cuk et al. (1995 : 72-111). Rappelons que 1) le point unissant deux éléments du langage de représentation (par exemple, ‘se.calmer’, ‘plus.grand’, etc.) indique qu’il s’agit d’une seule unité de sens ; 2) dans le définissant, la partie présupposée précède la partie assertée et en est séparée par une double barre (« || »). 1. Lexies françaises AIMER(V tr) & ‘X aime Y’ ≈ ‘faire avec Y α — ce qu’on est censé faire avec Y — étant plaisant pour un être animé X, || X veut faire α avec Y’ QSyn: AFFECTIONNER, APPRÉCIER Anti: DÉTESTER, attenué ⎡NE PAS AIMER⎤ X = I = N Y = II = N Balthazar aime la musique moderne 〈le sport, la bouillabaisse〉. APRÈSI(Prép) & ‘aprèsI P, Q’ ≈ ‘un fait P ayant.lieu au.moment t1 et un fait Q ayant.lieu au moment t2, || t2 est plus.grand que t1’ Syn : ETIV V0 : SUIVRE 383 P = II = N, Vinf passé Après la prise du médicament 〈Après avoir pris le médicament〉, Balthazar s’est calmé. APRÈSII(Adv) & ‘aprèsI P, Q’ ≈ ‘un fait P ayant.lieu au.moment t1 et un fait Q ayant.lieu au moment...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.