Show Less

Au commencement était le verbe – Syntaxe, sémantique et cognition

Mélanges en l’honneur du Professeur Jacques François

Series:

Edited By Franck Neveu, Peter Blumenthal and Nicole Le Querler

Cet ouvrage réunit vingt-deux articles, portant sur la linguistique du verbe (morphologie, syntaxe, sémantique, pragmatique), mais aussi sur des questions de typologie des langues, de prosodie et d’analyse de discours. Des spécialistes reconnus de ces différents domaines ont ainsi souhaité rendre hommage au Professeur Jacques François, dont les recherches ont couvert un large périmètre et ont contribué activement au développement de la science linguistique au cours de ces vingt-cinq dernières années.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Georges KLEIBERSur la syntaxe et la sémantique du gérondif 253

Extract

Sur la syntaxe et la sémantique du gérondif Georges KLEIBER, Université de Strasbourg & EA 1339 LILPA/Scolia Introduction Notre contribution a pour objectif de mettre en rapport la syntaxe et la sé- mantique du gérondif. Plus particulièrement, nous essaierons de voir com- ment, à partir de son statut syntaxique, se construisent les diverses interpré- tations « circonstancielles » auxquelles il peut donner lieu. Notre étude s’inscrit dans de droit fil de nos recherches antérieures sur le gérondif (Kleiber, 2006, 2007a et b, 2008, 2009a, b et c et Kleiber et Theissen, 2006) avec comme but de confirmer et d’expliciter plus avant la conception du gérondif que nous y avons exposée. Notre parcours comprendra deux étapes. Nous reprendrons d’abord la question du statut syntaxique du gérondif (s’agit-il ou non d’une catégorie grammaticale ?) et montrerons qu’il correspond à un seul morphème (dis- continu) dont le pendant nominal est la préposition avec. Nous verrons, dans la seconde partie, que ce rapprochement avec … avec, en même temps qu’il donne accès à l’invariant sémantique du gérondif, livre la clef qui per- met d’expliquer la variété des interprétations sémantiques qu’il peut cons- truire1.   1 Nous laisserons de côté le versant pragmatique, abordée par Halmøy (2003), Herslund (2000, 2003 et 2006), Combettes (2003), Kleiber (2006, 2008 et 2009b et c) et Kleiber et Theissen (2006). 254 Georges Kleiber 1. Sur la syntaxe du gérondif : le gérondif existe-t-il...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.