Show Less

Supports et vecteurs des droites radicales au XX e siècle (Europe/Amériques)

Series:

Edited By Olivier Dard

Ce volume est le second d’un programme de recherche soutenu par la MSH-Lorraine et intitulé IDREA (Internationalisation des droites radicales Europe/Amériques). Il prolonge un premier ouvrage publié en 2012 dans la collection «Convergences» et intitulé Doctrinaires, passeurs et vulgarisateurs des droites radicales (Europe/Amériques). Le volume est issu d’un atelier organisé à Metz les 24 et 25 octobre 2012 sous l’égide de la MSH-Lorraine et dans le cadre de l’axe 4 «Mémoire et culture». Il a réuni 10 chercheurs français et étrangers issus de différentes disciplines. Dans une approche centrée sur les transferts culturels et politiques, le pari a été fait de ne pas seulement présenter des supports et vecteurs variés, périodiques, maisons ou sites internet mais de mettre l’accent sur les transversalités repérables dans des processus de circulations, de constitution de réseaux et plus largement d’internationalisation des droites radicales des deux côtés de l’Atlantique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

France et Europe francophone

Extract

Vers une internationalisation du négationnisme 1948-2013: diffusion d’une propagande en France et à l’étranger Valérie IGOUNET* Que représente pour vous Internet? R.F.: On m’en a parlé pour la première fois lors d’un congrès à Los Angeles. Ce de- vait être en août ou septembre 1994. J’arrive à notre congrès. Je vois deux congres- sistes qui me disent: «Maintenant, c’est réglé!». Je leur demande ce qui est réglé. Ils me répondent: «Notre possibilité de nous exprimer. Nous ne voyons pas comment on pourrait nous empêcher de nous exprimer sur Internet». J’avais entendu parler d’Internet mais je ne savais pas vraiment ce que c’était. Ma foi, la France, avec pas mal de retard, l’a découvert en décembre 1995. Je me tiens au courant de ce qui se fait sur Internet (le grand spécialiste étant Serge Thion) et des efforts – notamment venant des Juifs, et de l’Union des étudiants juifs en particulier – pour censurer Inter- net. Ils peuvent aller se rhabiller. On ne réussira pas à censurer Internet.1 Ces paroles de Robert Faurisson introduisent les lignes qui suivent et qui portent sur la diffusion et l’exportation nationale et internationale de la pro- pagande négationniste. Elles ont été recueillies en 1996, date des débuts de l’internationalisation du négationnisme via Internet. Depuis l’après-guerre, la diffusion du négationnisme s’est effectuée par le biais de différents vec- teurs et supports plus ou moins marginaux: revues, brochures, presse,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.