Show Less

Subjonctif, gérondif et participe présent en français

Une pragmatique de la dépendance verbale

Series:

Alain Rihs

De quelle nature est le sens du subjonctif, du gérondif et du participe présent ? Comment celui-ci est-il construit en contexte ? Quelle place spécifique chacune de ces formes verbales occupe-t-elle au sein du système linguistique que constitue la langue française ? En quels termes peut-on décrire la relation de dépendance représentationnelle inhérente à la subordination syntaxique ?
L’auteur de cet ouvrage propose des réponses inédites à ces questions. Il s’emploie à réunir l’ensemble des effets de sens épars déclenchés par ces formes autour de valeurs expressives invariantes, définies sous la forme de contraintes interprétatives ; à travers de nombreux exemples, il montre que l’observation de ces dernières conduit à l’élaboration d’un sens approprié aux divers contextes énonciatifs. Une telle étude l’amène à aborder de front un ensemble de problématiques cruciales en linguistique, en particulier celle de l’interface entre sémantique et pragmatique et celle des enjeux cognitifs liés au traitement de l’information.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Références bibliographiques et index 305

Extract

Références bibliographiques Ahern, A. & Leonetti, M. (2004), “The Spanish Subjunctive: Procedural Semantics and Pragmatic Inference”, Current Trends in the Pragmatics of Spanish (R. Marquez- Reiter & M. E. Plancencia ed.), Amsterdam, John Benjamins, 34-56. Amourette, C. (2007), « L’expression du temps et de l’aspect par le participe pré- sent et le gérondif », Les formes non finies du verbe 1, travaux linguistiques du CERLICO (F. Lambert, C. Moreau & J. Albrespit éd.), 147-166. Anscombre, J.-C. & Ducrot, O. (1983), L’argumentation dans la langue, Bruxelles, Pierre Mardaga. Arnavielle, T. (1998), Le morphème –ant : unité et diversité. Etude historique et théorique, Louvain-Paris, Peeters. Arnavielle, T. (2003), « Le participe, les formes en –ant : positions et propositions », Langages 149, 37-54. Arnavielle, T. (2009), « Le participe présent et le détachement : latitudes, difficultés, particularités », Les linguistiques du détachement (D. Apothéloz, B. Combettes & F. Neveu éd.), Berne, Peter Lang, 49-58. Arnavielle, T. (2010), « Le gérondif en français : nouvelle définition d’un objet étrange », Cahiers de l’AFLS 16, 1, 6-24. Aslandies Rousselet, S. (1998), « Exprimer linguistiquement une relation entre deux événements : les connecteurs de simultanéité en français », Cahiers Chronos 3, 277-292. Barbaud, P. (1991), “Subjunctive and ECP”, New Analysis in Romance Linguistics (D. Wanner & D.A. Kibbee ed.), Amsterdam, John Benjamins, 125-141. Baunaz, L. & Puskás, G. (2011), Le mode en français, présentation au colloque Autres modes, Neuchâtel, 20-21 mai. Blakemore, D. (1987), Semantic Constraints on Relevance, Oxford, Blackwell. Blakemore, D. (2007), “Constrains, Concepts...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.