Show Less

Album Belgique

Edited By Annamaria Laserra

Avec trois langues nationales et une division entre Régions flamande, wallonne et bruxelloise, un système fédéral complexe pour un pays de 30 530 km 2 où ne s’est jouée qu’en partie l’histoire de ses origines, la Belgique est un véritable berceau culturel européen qui résiste aux identifications aisées. Ce volume restitue l’extraordinaire fécondité culturelle du pays, fondée sur l’enchevêtrement de multiples racines en se focalisant sur tel ou tel de ses aspects.
Des images donc de la Belgique. Des instantanés qui n’excluent pas une optique panoramique. L’histoire et la société, la littérature francophone, la BD ou la chanson, le cinéma et le sport voisinent ainsi avec des essais sur Bruxelles, l’Art Nouveau, la Nouvelle Musique, la Gastronomie ou la Théorie de la relativité. Comme avec des portraits : ceux de Juste Lipse, Maurice Maeterlinck ou Girolamo Santocono.
Un Album où le lecteur trouvera des surprises. Qui se souvient par exemple que des textes occupant dans l’histoire de la littérature française un statut fondateur, comme La Cantilène de Sainte Eulalie ou Aucassin et Nicolette, ont été rédigés l’un dans la partie du Hainaut devenue française seulement après la conquête de Louis XIV, et l’autre aux confins de cette région ? Que des physiciens belges (Théophile de Donder en particulier) ont joué un rôle essentiel dans le développement et la diffusion de la théorie de la relativité ou de celle du Big Bang ? Que le Belge Robertson fut l’inventeur du « phantascope », le précurseur du cinéma ? Qu’une Belge fut au nombre des participantes aux jeux Olympiques la première fois que la natation féminine y fut admise ?
Née à l’occasion de la création d’une bibliothèque belge offerte par les Archives & Musée de la littérature de Bruxelles à l’Université italienne de Salerne, cette mosaïque d’études a été composée par des chercheurs de cette Université spécialistes dans différentes disciplines et se termine par un entretien télévisé sur le rôle européen de la Belgique, siège du Conseil de l’Europe.
La Belgique : une histoire et un espace culturel dont on ne dira jamais assez la singularité !

Prices

Show Summary Details
Restricted access

ANNEXE

Extract

[…] tâchons de léguer au futur la source d’inspiration que nous puisons dans l’immortel passé Paul-Henri Spaak Paul-Henri Spaak prononçant une conférence à Milan. Photo Publifoto – Doc. AML, fonds P.-H. Spaak 297 Bruxelles/Salerne. Parlons de l’Europe Alfonso ANDRIA, Franz FROSCHMAIER, Sebastiano MARTELLI et Marc QUAGHEBEUR inter- viewés par Giuseppe JACOBINI G. Jacobini : Marc Quaghebeur, vous êtes ici à Salerne pour pro- mouvoir, avec Annamaria Laserra, un accord entre les Archives & Musée de la Littérature de Bruxelles et la Faculté de langues et littéra- tures étrangères de l’Université de Salerne, et pour élargir le européen de culture franco-belge. Quelles sont les données de ce projet ? M. Quaghebeur : Nous allons procéder étape par étape. Une dimen- sion de recherche est bien évidemment constitutive de notre projet. Elle s’est actualisée en novembre 2004 par l’organisation, à Salerne, d’un colloque consacré à la question de l’histoire, de la mémoire et de l’identité dans les écrits non fictionnels belges francophones. Une sorte de colloque zéro avant le lancement de notre projet : l’étude de la ques- tion de la mémoire littéraire au XXe siècle, particulièrement dans les littératures française et francophones, mais en rapport avec les littéra- tures européennes allophones. Un colloque de huit jours, que nous avons dirigé, Annamaria Laserra et moi, et dont les Actes comportent près de 800 pages, s’est ainsi tenu à Cerisy-la-Salle en septembre 2005, avec comme sujet la Première Guerre...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.