Show Less

Marcel Proust : écriture, réécritures- Marcel Proust: escritura, reescrituras

Dynamiques de l’échange esthétique- Dinámicas del intercambio estético

Lourdes Carriedo and Maria Luisa Guerrero

Telles ces étoiles qui rayonnent tout en ayant l’air d’être éteintes, et que le narrateur de la Recherche identifie aux ouvrages de Vermeer et de Rembrandt, l’œuvre proustienne mélange et répand son énergie dans le cours esthétique de l’Occident. En amont, car dans la Recherche confluent et se métamorphosent non seulement de multiples héritages littéraires et artistiques – les plus traités par la critique – mais aussi des héritages scientifiques et philosophiques, peut-être moins visibles. En aval, car l’œuvre de Marcel Proust s’est projetée vers l’avenir tout en irrigant le territoire esthétique et idéologique de la culture jusqu’à nos jours. Ce livre propose une approche ouverte et multidisciplinaire de la Recherche, élaborée depuis diverses perspectives analytiques et méthodologiques, afin de moduler le dialogue intarissable que les pages proustiennes ont fait jaillir de tous temps.
Como esos astros que siguen irradiando calor aún pareciendo extintos, a los que se refiere el narrador de la Recherche a propósito de la pintura de Vermeer y Rembrandt, la energía que se expande de la obra proustiana nutre buena parte del caudal estético de Occidente al tiempo que bebe en sus fuentes. En la Recherche vienen a confluir no sólo múltiples herencias literarias y artísticas – hasta el momento las más tratadas por la crítica – sino también herencias científicas y filosóficas, quizás menos evidentes. Por otra parte, la obra de Marcel Proust ha irrigado en abundancia el territorio estético e ideológico de la cultura hasta nuestros días. Este libro propone un acercamiento abierto y multidisciplinar de la Recherche, planteado desde diversas perspectivas analíticas y metodológicas, con la intención de modular el inagotable diálogo que las páginas poustianas han suscitado a lo largo del tiempo.

Prices

See more price optionsHide price options
Show Summary Details
Restricted access

VI. - LA RECHERCHE EN DIALOGUE AVEC LA MUSIQUE - LA RECHERCHE DIALOGA CON LA MÚSICA

Extract

VI. LA RECHERCHE EN DIALOGUE AVEC LA MUSIQUE LA RECHERCHE DIALOGA CON LA MÚSICA 413 Le Tristan de Wagner Un « relais » musical et créateur dans la Recherche de Proust José Manuel LOSADA GOYA Sachant qu’Albertine rentrera en compagnie de Françoise, le narra- teur de La Prisonnière se sent tranquille ; il peut donc jouir d’un temps paisible et de la solitude1. Il décide de jouer de la musique, il s’assied au piano et ouvre « au hasard la sonate de Vinteuil qui y était po- sée » (Proust, 2008 : 230). Loin d’établir le rapport intime entre cette sonate et son amour pour Albertine, ou entre la composition et l’amour de Swann pour Odette, la pensée du protagoniste s’applique à regarder la pièce musicale « comme l’œuvre d’un grand artiste » et, par voie de conséquence, il est « ramené par le fléau sonore vers les jours de Com- bray […] où [il avait] désiré d’être un artiste ». Admettons avec Jean-Yves Tadié que ce « grand artiste » est Gabriel Fauré, et que la pièce jouée renvoie à sa Ballade pour piano, op. 19 (Tadié, 1993 : 500) ; la question qui nous intéresse ici n’est pas là, mais dans l’émergence du thème de la Recherche : la découverte d’une vocation d’artiste et, nécessairement, la réflexion sur l’art lui-même. De prime abord, le texte ne semble pas se prêter à cette découverte. Puisque le protagoniste se limite à jouer d’un instrument, puisqu’il...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.