Show Less

Plurilinguisme et Avant-Gardes

Series:

Franca Bruera and Barbara Meazzi

Au cours des premières décennies du XX e siècle, les horizons littéraires et artistiques s’élargissent bien au-delà des frontières géographiques et culturelles de l’Europe. Les artistes et les écrivains en quête de nouvelles formes d’expression vont donner naissance à différents mouvements d’avant-garde conçus, entre autres, comme de véritables laboratoires d’expérimentations langagières.
Le plurilinguisme comme source intarissable de création, mouvement dialectique et caisse de résonance de la crise ontologique du langage qui se réclame, dès 1913, du « polyglottisme », est l’une des caractéristiques principales de ces avant-gardes.
Cet ouvrage rassemble des contributions qui approfondissent la question du plurilinguisme des arts et des lettres, en débordant du cadre de la babélisation. En effet, si dans la tour de Babel la compréhension était ardue et complexe, dans l’espace du plurilinguisme les « Tours de Babel changées en ponts » (pour reprendre les mots d’Apollinaire, figure emblématique de cet ouvrage) donneront lieu à une confusion féconde des langues et des langages.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

DEUXIÈME PARTIEEXCÈS DES LANGAGES

Extract

DEUXIÈME PARTIE EXCÈS DES LANGAGES 141 Automatisme et conscience dans les avant-gardes Les illustrations de L’Antitête de Tzara par Picasso en 1933 et par Ernst, Tanguy et Miró en 1949 Claude BOMMERTZ Centre National de Littérature – Mersch Le recueil de poèmes et de poèmes en prose L’Antitête de Tristan Tzara nous conte l’histoire fabuleuse de Monsieur AA, L’Anti- philosophe, ses innombrables métamorphoses, les événements invraisemblablement étranges qu’il provoque ou éprouve. Le recueil rassemble des textes disposés en ordre chronologique de 1916 à 1932 et se divise en trois sections, intitulées respectivement « Monsieur AA l’Antiphilosophe » (1916-1922), « Minuits pour géants » (1923-1932) et « Le Désespéranto » (1932), sections qui couvrent la période dada ainsi que celle, déjà bien développée, du surréalisme. L’évolution de l’écriture poétique y est manifeste : on passe du jeu gratuit et débridé avec les formes, typiquement dada, dans le gouffre de l’automatisme, et du gouffre de l’automatisme vers une forme à la fois lyrique et plus consciente d’elle-même et de la coulée automatique. La première édition, en 1933, est illustrée d’un frontispice de Picasso, intitulé Les Trois Grâces sur la plage, qui renvoie au thème millénaire de la beauté symbolisant les plaisirs des hommes et des dieux (Euphrosyne, la joie, Thalie, le charme, et, Aglaé, la beauté)1. Le frontispice, dont le rôle est de donner à voir l’œuvre avant de la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.