Show Less

Nations en quête de reconnaissance

Regards croisés Québec-Catalogne

Series:

Edited By Alain-G. Gagnon and Ferran Requejo

La construction de démocraties de plus en plus complexes en termes nationaux et culturels constitue un des défis majeurs que doivent relever les démocraties libérales. Celles-ci se voient sans cesse remises en question sur les plans politique et constitutionnel par les nations minoritaires qui les façonnent. Tiraillées entre des impératifs de stabilité et de justice, les nations majoritaires et minoritaires misent sur des modèles de pluralisme national concurrents. La Catalogne et le Québec sont à cet égard des exemples paradigmatiques.
Le présent ouvrage explore les parcours historiques et les défis que doivent relever la Catalogne et le Québec : deux nations qui ne disposent pas encore de tous les outils nécessaires à leur pleine émancipation nationale et qui, conséquemment, exigent de leur État multinational respectif une pleine reconnaissance et un juste accommodement de leur personnalité nationale distincte.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Notes sur les auteurs 241

Extract

241 Notes sur les auteurs Josep Bargalló, directeur de l’Institut Ramon Llull et ancien Pre- mier ministre de la Catalogne. Joaquim Colominas Ferran, professeur agrégé de science politique et de sciences sociales à l’Université Pompeu Fabra (Barcelone). Hugo Cyr, professeur de droit constitutionnel au département de sciences juridiques de l’Université du Québec à Montréal et membre du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité au Québec (CRIDAQ). Denys Delâge, professeur titulaire au département de sociologie et d’histoire de l’Université Laval. Il est aussi membre du Centre interuni- versitaire d’études et de recherches autochtones. Alain-G. Gagnon, professeur titulaire au département de science po- litique, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études québé- coises et canadiennes et directeur du Centre de recherche interdiscipli- naire sur la diversité au Québec, Université du Québec à Montréal. Montserrat Guibernau, professeure titulaire au département de science politique de la University of London (Queen Mary). André Lecours, professeur agrégé à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa et membre du Groupe de recherches sur les sociétés plurinationales (GRSP). Klaus-Jürgen Nagel, professeur au département de science politique et membre du Groupe de recherche en théorie politique de l’Université Pompeu Fabra (Barcelone). Benoît Pelletier, professeur titulaire à la faculté de droit de l’Université d’Ottawa et ancien ministre des relations intergouverne- mentales canadiennes sous les gouvernements Charest. Ferran Requejo Coll, professeur titulaire au département de science politique et...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.