Show Less

Le traitement de l’article en français depuis 1980

Series:

Audrey Roig

Expédition à la fois scientifique, chronologique et géographique, cet ouvrage tente de faire le point sur les natures, les fonctions et les valeurs couramment assignées à l’article, perçu tantôt comme un apport, tantôt comme un support du nom, et ce depuis 1980, date qui marque un tournant symbolique en grammaire.
De loin la plus empruntée, la voie de l’article-apport nominal est remarquée dans chacune des cinq écoles linguistiques sélectionnées (la grammaire scolaire, la linguistique énonciative, la psychomécanique du langage, la linguistique cognitive et quelques-unes des grammaires formelles). La deuxième tendance, d’essor tardif, ne parait être adoptée aujourd’hui encore que par certaines grammaires de constituants et quelques psychosystématiciens. Les conceptions de l’article sont donc multiples, et les discours sont hétérogènes en cette aube du XXI e siècle. Cet ouvrage dresse ainsi le bilan des recherches et retrace les théories contemporaines, souvent hétérogènes, sur l’article en français.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction 17

Extract

17 INTRODUCTION Esquisse d’une problématique Du latin articulus, le petit membre passe souvent inaperçu sur la scène grammaticale. Pour le spectateur, son omniprésence fait de lui un simple figurant, machinalement fondu dans le décor phrastique. Il revêt pourtant une toute autre importance aux yeux du metteur en scène. L’article est en réalité bien plus complexe qu’il n’y parait1, comme le laisse entrevoir la citation placée en exergue de ce travail. Bien des linguistes ont cherché à percer son mystère. À travers les siècles, l’énigmatique personnage fut l’objet de nombreuses observations. S’il existait un article défini en grec classique2, aucune forme articulaire n’est rencontrée en latin classique. Les phrases latines étaient bien parsemées de déterminants démonstratif, possessif, etc., mais les articles défini, indéfini et partitif tels que nous les connaissons aujourd’hui étaient absents de la langue. Alors que le latin vulgaire les annonce, il faut attendre quelques siècles avant de les voir intégrer les énoncés phrastiques. C’est en ancien français que se met progressivement en place un double système d’articles : les définis, dérivés du démonstratif latin ille, illa, illud ; les indéfinis, issus du numéral unus, una, unum ou de la contraction de la préposition de avec un article défini. Les vingt-neuf vers du Cantilène de Sainte Eulalie (881) en comportent déjà plusieurs occurrences. Se frayant lentement un chemin au...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.