Show Less

Humaniser le travail

Régimes économiques, régimes politiques et Organisation internationale du travail (1929-1969)

Series:

Edited By Ayla Aglan, Olivier Feiertag and Dzovinar Kévonian

Cet ouvrage analyse l’histoire de l’Organisation internationale du travail de 1929 à 1969, période au cours de laquelle le travail humain est marqué par de profondes mutations économiques et politiques. De la crise de 1929 à la fin de la croissance exceptionnelle des années 1950 et 1960, en passant par l’expérience extrême de la Seconde Guerre mondiale, les sociétés mondiales ont été confrontées à l’apogée de l’industrialisation et à la mise en place des totalitarismes puis des démocraties sociales.
Ces évolutions ont renouvelé la question du travail humain dans son double rapport à la liberté et à la contrainte, qu’elle soit de nature technique, économique ou politique : comment humaniser le travail ? Cette question est au cœur de l’expertise et des pratiques de l’OIT. Située à l’intersection des différents régimes économiques et politiques, l’institution internationale définit un projet de société mondiale, propre à restituer le phénomène du travail dans sa dimension véritablement sociale. Cet ouvrage éclaire ce processus en mettant en évidence la réalité proprement transnationale, et donc globale, de l’OIT.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Table des matières

Extract

Introduction ........................................................................................... 9 PREMIÈRE PARTIE 1929-1940. L’OIT FACE À LA CRISE DE LA MONDIALISATION Humaniser la crise économique (1929-1934) : l’expertise du BIT dans la crise de mondialisation des années 1930 .................. 19 Olivier Feiertag Regards croisés sur une adhésion : l’Organisation internationale du travail et le New Deal .................. 39 Thomas Cayet Sortir de la crise ? Le BIT et la réduction du temps de travail en France dans les années trente ........................................................ 55 Alice Campetti Le Bureau international du travail et les « petits » États baltes : tuteur encombrant ou passeur d’idées et de réflexions sociales ? .................................... 69 Julien Gueslin DEUXIÈME PARTIE 1940-1948. L’OIT ET LA QUESTION DU TRAVAIL HUMAIN DE LA GUERRE AUX LIBÉRATIONS Jef Rens : l’expérience de la guerre et l’OIT .................................... 91 Pierre Tilly L’OIT en guerre : le temps de la contrainte et des choix politiques ........................................................................ 107 Alya Aglan L’OIT et la sécurité du travail. Du Rapport Beveridge à la conférence de Philadelphie : l’invention de la Sécurité sociale ...... 131 Michel Margairaz 8 L’Organisation internationale du travail au lendemain de la Seconde Guerre mondiale : la redécouverte de l’enjeu européen (1945-1950) ............................ 149 Souamaa Nadjib TROISIÈME PARTIE 1948-1969. L’OIT ET LE DÉFI DE LA CROISSANCE, DE LA DÉMOCRATIE ET DE LA MONDIALISATION Les réfugiés européens et le Bureau international du travail : appropriation catégorielle et temporalité transnationale (1942-1951) ....................................... 167 Dzovinar Kévonian L’OIT et l’intégration européenne (1948-1957) .............................. 195 Lorenzo Mechi Le début de l’humanisation de la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.