Show Less

Humaniser le travail

Régimes économiques, régimes politiques et Organisation internationale du travail (1929-1969)

Series:

Edited By Ayla Aglan, Olivier Feiertag and Dzovinar Kévonian

Cet ouvrage analyse l’histoire de l’Organisation internationale du travail de 1929 à 1969, période au cours de laquelle le travail humain est marqué par de profondes mutations économiques et politiques. De la crise de 1929 à la fin de la croissance exceptionnelle des années 1950 et 1960, en passant par l’expérience extrême de la Seconde Guerre mondiale, les sociétés mondiales ont été confrontées à l’apogée de l’industrialisation et à la mise en place des totalitarismes puis des démocraties sociales.
Ces évolutions ont renouvelé la question du travail humain dans son double rapport à la liberté et à la contrainte, qu’elle soit de nature technique, économique ou politique : comment humaniser le travail ? Cette question est au cœur de l’expertise et des pratiques de l’OIT. Située à l’intersection des différents régimes économiques et politiques, l’institution internationale définit un projet de société mondiale, propre à restituer le phénomène du travail dans sa dimension véritablement sociale. Cet ouvrage éclaire ce processus en mettant en évidence la réalité proprement transnationale, et donc globale, de l’OIT.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Notices biographiques 255

Extract

255 Notices biographiques Alya Aglan, maître de conférences à l’université Paris-Ouest Nan- terre la Défense, membre de l’ISP, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, a notamment publié La Résistance sacrifiée. Le Mouvement Libération-Nord, Editions Flammarion, 1999, (rééd. Champs Flamma- rion, 2006) ; Le Temps de la Résistance, Actes Sud, 2008 ; La Caisse des dépôts, la Seconde Guerre mondiale et le XXe siècle, en co-direction avec Michel Margairaz et Philippe Verheyde, Albin Michel, 2003 ; Albert Thomas, société mondiale et internationalisme. Réseaux et institutions des années 1890 aux années 1930, en co-direction avec Olivier Feiertag et Dzovinar Kévonian, Les Cahiers IRICE, n°2, Paris I, octobre 2008. Résumé : Pendant la Seconde Guerre mondiale, le centre de gravité de l’OIT se déplace de l’Europe vers le continent américain. Installée à Montréal en 1940, l’OIT doit faire face à des difficultés matérielles innombrables et se retrouve dans une situation d’impuissance totale. Directement menacée par la Nouvelle Europe nazie et les nouvelles conceptions du travail, l’organisation prend alors nettement position pour le camp allié et sort de son domaine de compétence strictement technique pour intégrer dans ses objectifs des idéaux que la guerre a transformé en positions politiques. Abstract : During World War II, the gravitational center of the Inter- national Labour Organisation (ILO) moved from Europe to the Ameri- can continent. Installed in Montreal in 1940, the ILO had to confront...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.