Show Less

Phraséologie et collocations

Approche sur corpus en français L1 et L2

Series:

Catherine Bolly

Répondant au manque de consensus qui règne encore actuellement dans le domaine phraséologique, l’auteur propose de redéfinir ici les notions de phraséologie (ou figement) et de collocation (ou semi-figement), en réunissant les littératures de tradition anglo-saxonne et francophone. Le volet acquisitionnel de l’ouvrage se centre quant à lui sur les productions d’apprenants avancés du français langue étrangère (L2), en particulier sur les déviances au sein des collocations verbo-nominales, encore relativement peu étudiées en français L2. L’ouvrage présente en outre une méthode originale d’analyse paramétrique sur corpus (en L1 et en L2) qui permet, d’une part, de traduire en termes quantitatifs des données initialement qualitatives et, d’autre part, de combiner l’approche fonctionnelle (via des critères linguistiques) et statistique (via des mesures d’association lexicale) en phraséologie. Cette méthode est décrite avec soin par l’auteur qui guide le lecteur en l’impliquant dans sa démarche exploratoire au fil des pages.

Prices

See more price optionsHide price options
Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 1. Définir les unités phraséologiques 23

Extract

23 CHAPITRE 1 Définir les unités phraséologiques Le champ d’étude de la phraséologie, au-delà de la complexité terminologique qu’il sous-tend, peut être envisagé de manière restreinte (approche fonctionnelle) ou élargie (approche statistique) : ces deux conceptions de la phraséologie sont tributaires à la fois de la méthode d’investigation choisie par les chercheurs et de leur objet d’étude. Plutôt que d’envisager celles-ci de manière dichotomique, nous les aborderons de manière complémentaire dans notre analyse sur corpus d’apprenants (cf. chapitre 4). Notre propos dans le présent chapitre est de déterminer quels sont les critères définitoires des unités phraséologiques et d’en examiner les principales catégories existantes. Nous nous attarderons en outre sur la notion de collocation, puisque les séquences verbo- nominales qui font l’objet de notre analyse de corpus relèvent presque exclusivement de cette catégorie d’unités phraséologiques semi-figées. 1. Phraséologie au sens strict (approche fonctionnelle) La phraséologie au sens strict a pour objet d’étude les unités phra- séologiques (UP), i.e. toute unité polylexicale constituée de deux ou plusieurs mots graphiques catégoriellement liés, contigus ou non, qui co-apparaissent de manière préférentielle dans l’usage. Les tenants de l’approche fonctionnelle catégorisent prioritairement les UP sur la base du critère sémantique de non-compositionnalité (vs compositionnalité, i.e. transparency) et du critère lexical de restriction paradigmatique (vs ouverture des paradigmes,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.