Show Less

La République démocratique allemande

Histoire d’un État rayé de la carte du monde

Chantal Metzger

La République démocratique allemande n’a eu qu’une brève existence de 1949 à 1990. Ces 41 années permettent aux historiens d’étudier d’un seul tenant la naissance, la vie et la mort d’un État.
Créée le 7 octobre 1949, la RDA est la réponse de l’Union soviétique à la création de la République fédérale par les Occidentaux, en mai de la même année. Considéré comme la vitrine du socialisme, voire même comme la 12 e puissance économique mondiale, ce pays était en fait miné de l’intérieur par un régime rigide qui n’a pas su s’adapter à l’évolution qui se produisait dans les pays voisins du bloc soviétique. Sa population, lasse de la dureté du régime, du manque de liberté et des difficultés quotidiennes, s’est finalement révoltée. L’ouverture du mur, le 9 novembre 1989, marque la fin de la Guerre froide qui avait présidé à la naissance de cet État. L’État-SED était au bord de la faillite, il était impossible de le redresser. Le peuple est-allemand a voulu, dans sa majorité, la réunification et la RDA a ainsi été rayée matériellement de la carte du monde.
Cet ouvrage tient compte des recherches les plus récentes en histoire. Elles ont été rendues possibles grâce à l’ouverture rapide des archives allemandes, de celles des pays du bloc soviétique et de celles des pays occidentaux impliqués dans l’histoire de l’Allemagne.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction 11

Extract

11 Introduction L’existence de la République démocratique allemande s’inscrit entre deux dates : 7 octobre 1949 et 3 octobre 1990. L’histoire de cet État né de deux guerres, la Deuxième Guerre mondiale et la Guerre froide, ne peut être réduite à une parenthèse, même s’il a été rayé de la carte du monde, mais elle présente pour l’historien l’avantage d’être circonscrite dans le temps et surtout de pouvoir être étudiée à la lumière de nom- breuses sources et témoignages. À la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le Troisième Reich de Hitler qui devait durer mille ans a disparu. L’Allemagne a perdu toute souveraineté et est divisée en quatre zones d’occupation : à l’Ouest, trois zones française, britannique et américaine et à l’Est, la zone soviétique, la capitale de l’ancien Reich, Berlin étant elle aussi partagée en quatre secteurs. C’est au cours d’une des premières crises de la Guerre froide, le blocus de Berlin, décidé par Staline en 1948, que l’Allemagne devient un véritable enjeu de ce conflit d’un type nouveau. En 1949, deux États sont fondés : la République fédérale d’Allemagne à l’Ouest et la Répu- blique démocratique allemande à l’Est. Rattachés à deux blocs poli- tiques antagonistes, ces deux États ont connu une existence parallèle et différente de part et d’autre du rideau de fer, symbolisé sur le sol alle- mand à partir de 1961 par le mur de Berlin....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.