Show Less

La République démocratique allemande

Histoire d’un État rayé de la carte du monde

Chantal Metzger

La République démocratique allemande n’a eu qu’une brève existence de 1949 à 1990. Ces 41 années permettent aux historiens d’étudier d’un seul tenant la naissance, la vie et la mort d’un État.
Créée le 7 octobre 1949, la RDA est la réponse de l’Union soviétique à la création de la République fédérale par les Occidentaux, en mai de la même année. Considéré comme la vitrine du socialisme, voire même comme la 12 e puissance économique mondiale, ce pays était en fait miné de l’intérieur par un régime rigide qui n’a pas su s’adapter à l’évolution qui se produisait dans les pays voisins du bloc soviétique. Sa population, lasse de la dureté du régime, du manque de liberté et des difficultés quotidiennes, s’est finalement révoltée. L’ouverture du mur, le 9 novembre 1989, marque la fin de la Guerre froide qui avait présidé à la naissance de cet État. L’État-SED était au bord de la faillite, il était impossible de le redresser. Le peuple est-allemand a voulu, dans sa majorité, la réunification et la RDA a ainsi été rayée matériellement de la carte du monde.
Cet ouvrage tient compte des recherches les plus récentes en histoire. Elles ont été rendues possibles grâce à l’ouverture rapide des archives allemandes, de celles des pays du bloc soviétique et de celles des pays occidentaux impliqués dans l’histoire de l’Allemagne.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Abréviations 313

Extract

313 Abréviations AA : Auswärtiges Amt (ministère des Affaires étrangères) BEK : Bund der evangelischen Kirchen in der DDR (Ligue des Églises évangéliques de RDA) BStU : Bundesbeauftrage für die Unterlagen des Staatssicherheits- dienstes der ehemaligen DDR CDU : Christlich-Democratische Union (Union chrétienne- démocrate) CECA : Communauté européenne du charbon et de l’acier CED : Communauté européenne de défense CSU : Christlich-Soziale Union (Union chrétienne et sociale) DBD : Demokratische Bauernpartei Deutschlands (Parti démocrate des paysans) DDR : Deutsche Demokratische Republique (République démocra- tique allemande ou RDA) DEFA : Deutsche Film-Aktiengesellschaft (Société de films alle- mands) DFD : Demokratischer Frauenbund Deutschlands (Fédération démocratique des femmes d’Allemagne) DFF : Deutsche Fernsehfunk (Télévision allemande) DKW : Deutsche Wirtschaftskommission (Commission économique allemande) EKD : Evangelische Kirche in Deutschland (Église évangélique en Allemagne) FDGB : Freier Deutscher Gewerkschaftsbund (Confédération libre des syndicats allemands) FDJ : Freie Deutsche Jugend (Jeunesse allemande libre) GPG : Gärtnerische Produktionsgenossenschaften HO : (Staatliche) Handelorganisation (Organisation du commerce d’État) HVA : Hauptverwaltung Aufklärung (service d’espionnage de RDA, dirigé par Markus Wolf) KB : Kulturbund der DDR (Ligue culturelle de la RDA) La République démocratique allemande 314 KPD : Kommunistische Partei Deutschlands (Parti communiste allemand) LDPD : Liberal-Demokratische Partei Deutschlands (Parti libéral démocrate allemand) LPDP : Liberal-Demokratische Partei Deutschlands (Parti libéral- démocrate allemand) LPG : Landwirtschaftliche Produktionsgenossenschaften (Associa- tion coopérative de production agricole) MfAA : Ministerium für Auswärtige Angelegeheiten (ministère des Affaires extérieures) MfS : Ministerium für Staatssicherheit...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.