Show Less

Aux origines de la diplomatie européenne

Les Neuf et la Coopération politique européenne de 1973 à 1980

Series:

Maria Gainar

Ce livre a obtenu le prix Pierre Pflimlin 2013, remis au Parlement européen le 22 mai 2013.

La mise en place de la Coopération politique européenne (CPE) dans les années 1970 est, dans le processus de la construction de l’Europe, une étape particulièrement importante vers l’union politique, considérée depuis toujours comme l’objectif final de l’intégration européenne.
La CPE se fonde pendant cette période sur les deux rapports Davignon, adoptés en 1970 et en 1973. Concernant le domaine souverain de la politique étrangère et s’appuyant sur un mécanisme intergouvernemental, la CPE se fait donc avec les États membres mais en dehors du cadre communautaire. L’évolution de la CPE entre 1973 et 1980 est fortement marquée au départ par les différences qui existent en matière de politique étrangère entre les Neuf. Les cadres dans lesquels la CPE se met en place exerce également une influence importante sur celle-ci, notamment le processus encore récent de la construction européenne et l’échiquier international dominé par les États-Unis et l’Union soviétique. C’est à partir de ces éléments que la CPE est analysée au temps des Neuf au niveau de son fonctionnement et de sa capacité à faire entendre la voix de l’Europe dans le monde sur différentes questions internationales : CSCE, Proche-Orient, dialogue euro-arabe, Chypre, Afrique du Sud, Iran, Afghanistan.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Conclusion générale

Extract

Issue d’un gentleman’s agreement entre des acteurs étatiques, la Coopération politique se développe entre 1973 et 1980 comme un « produit original » du projet européen. Elle répond à un double objectif des Européens : franchir le premier pas vers l’union politique et se manifester en tant qu’entité sur un échiquier international dominé par les superpuissances. Ce double fondement amène à apprécier l’évolution de la CPE à travers une approche horizontale (l’extension du mécanisme) et une approche verticale (les résultats concrets et la visibilité internatio- nale). L’extension de la Coopération politique entre 1973 et 1980 est déterminée par une série de facteurs qui contribuent à l’approfondis- sement du mécanisme. Cette évolution est favorisée par le cadre défini successivement dans le rapport de Luxembourg de 1970 et dans le rapport de Copenhague de 1973. Fondé sur une série de compromis entre les partenaires, le mécanisme présente des caractéristiques lui permettant de connaître un développement marqué par un fort pragma- tisme. Créée en dehors des traités, dépourvue de structure stable, centrée sur un noyau intergouvernemental tout en associant les institutions communautaires, la CPE bénéficie de la flexibilité nécessaire pour s’adapter à de nouvelles réalités et pour avancer en fonction des circons- tances. Par conséquent, le développement d’une dynamique interne dépend des différents facteurs capables d’influencer les transformations du mécanisme. Les acteurs sont le...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.