Show Less

Robert Schuman – Conseiller général de la Moselle – 1937-1949

Series:

François Roth and Jacques Hennequin

Robert Schuman a été un serviteur attentif et efficace de la Moselle, notamment en tant que conseiller général de Cattenom. Cet ouvrage livre une approche originale du mandat le moins connu du Père de l’Europe que celui-ci occupe à une période charnière (1937-1949), avant que sa carrière ministérielle ne l’écarte progressivement de l’assemblée départementale.
Dépassant la seule dimension biographique, ce volume contribue ainsi à une meilleure connaissance de l’histoire institutionnelle et politique de la Moselle tout en soulignant l’attachement de Robert Schuman à un territoire sur lequel s’est enraciné son engagement européen.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 2. Un premier mandat très actif, 1937-1940

Extract

29 Une intervention de Robert Schuman durant une session du Conseil général. Au second plan et au centre : Émile Hennequin, adjoint au maire et conseiller général de Metz, s.d (fin des années 1930). © Collection particulière. Il est difficile d’apprécier son rôle exact en tant que président de la commission des finances. Le budget du Conseil général10 qui était alors établi par les services de la préfecture, comportait de nombreuses dépenses obligatoires qui limitaient les marges de manœuvre : salaires, fonctionnement, entretien des bâtiments départementaux, service de la dette. Les principales compétences du Conseil général étaient les écoles normales d’instituteurs, les hôpitaux psychiatriques de Gorze, Lorquin, Sarreguemines, les archives départementales (alors conservées à la préfecture). Le budget qui affichait un léger excédent, s’élevait lente- ment chaque année. Pour des dépenses extraordinaires, l’emprunt était une nécessité. Le premier grand emprunt avait été réalisé en 1909 à l’époque allemande ; d’autres avaient suivi pour l’adduction d’eau po- table, l’électrification rurale, le téléphone, les travaux entrepris à l’hôpi- tal psychiatrique de Sarreguemines, la construction de casernes de gendarmerie… Les seuls domaines où l’on pouvait agir étaient les aides diverses aux communes, aux associations et les nombreuses subventions 10 ADM 7N38. Robert Schuman, conseiller général de la Moselle (1937-1949) 30 déjà consenties par le Conseil général. Aucun document ne permet...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.