Show Less

Les Ukrainiens face à leur passé

Vers une meilleure compréhension du clivage Est/Ouest

Series:

Olha Ostriitchouk

Cette étude se propose de donner quelques clés essentielles pour une compréhension de la fracture identitaire qui parcourt la société ukrainienne et que la Révolution orange a révélée au monde occidental. Elle retrace l’évolution de l’idée nationale, de son éclosion au début du XIX e siècle jusqu’à la proclamation de l’indépendance en 1991, en passant par les luttes, non abouties, des mouvements de libération sociale et nationale des années 1920. La Seconde Guerre mondiale y occupe une place déterminante, telle une matrice de deux narrations concurrentes qui commanderait les logiques interprétatives de l’ensemble du récit national. Faut-il parler d’« occupation soviétique » ou de « libération » ? L’Holodomor, terme forgé sur le modèle de l’Holocauste pour désigner la Grande Famine de 1932-1933, est-il « un génocide » perpétré par le régime stalinien contre le peuple ukrainien, ou « une tragédie collective », commune aux peuples asservis par Moscou ? Même le très consensuel Tarass Chevtchenko, poète romantique du XIX e siècle, n’échappe pas au conflit d’interprétations.
L’auteure, ethnologue d’origine ukrainienne immigrée au Québec, utilise une approche qualifiée de « proximité distanciée » pour analyser les sensibilités contrastées développées à l’Est et à l’Ouest, dans le contexte de deux expériences majeures du XX e siècle qui les ont profondément marquées, le communisme et le nationalisme.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Bibliographie et sources

Extract

Adamski, L., « Hrouchevsky et son regard sur la Pologne et les Polonais » [en ukrainien, trad. du polonais par Y. Kouzmenko : Михайло Грушевський і його погляди на Польщу і поляків], 23 avril 2012, , 29 août 2012. Afanassiev, Y. et Ferro, F. (dir.), 50 idées qui ébranlent le monde : dictionnaire de la glasnost, Paris, Payot, 1989. Aigner, O., « L’anniversaire de N.V. Gogol » [en russe : Юбилей Н.В. Гоголя], in Zapad Vostok, vol. 15, n° 450, 2009, p. 37. Anderson, B., Imagined Communities : Reflections on the Origin and Spread of Nationalism. London, New York, Verso, 1991 (1983). Anisov, V. et Sereda, Y., Les chroniques de la vie et de l’œuvre de Chevtchenko [en ukrainien : Літопис життя і творчості Шевченка], Kiev, Dnipro, 1976 (1959), reproduit par « Izbornik », , 15 août 2012. Armstrong, J.A., Nations before Nationalism, Chapel Hill, University of North Carolina Press, 1982. Bajan, O., « Les initiatives de la diaspora ukrainienne pour la commémoration des victimes de la Famine 1932-1933 dans les années 1980 » [en ukrainien : Ініціативи української діаспори, повязані з вшануванням жертв голоду 1932-1933 рр. y 80-ті роки], communication présenté lors du colloque « La famine-génocide 1933 en Ukraine : analyse historico-politologique des con- séquences sociodémographiques, morales et psychologiques », 28 novembre 1998, , 15 août 2012. Balibar, E. et Wallerstein, I., Race, nation, classe : Les identités ambiguës, Paris, La Découverte et Skyros, 1997 (1988). Bartov, O., Erased Vanishing Traces of Jewish Galicia in Present-Day Ukraine, Princeton and Oxford, Princeton University Press, 2007. Bechtel, D., « Les nouveaux héros nationaux en Ukraine occidentale depuis 1991 », Amacher, K. et Heller, L. (dir.) Le Retour des héros : la reconstitu- tion des mythologies...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.