Show Less

Corps et technologies

Penser l’hybridité

Edited By Nathalie Grandjean and Claire Lobet-Maris

Que se passe-t-il donc quand les corps rencontrent les technologies ? Comment penser les hybridités, matérielles et virtuelles ? Depuis deux siècles, les corps occidentaux ont profondément été transformés, tant dans leurs capacités d’agir que dans leurs diverses assignations. En effet, les progrès scientifiques et technologiques ont contribué à modifier les représentations mais aussi la matérialité des corps occidentaux, faisant de ceux-ci de nouveaux êtres qui, pris en considération dans leurs hybridités, apparaissent également dans une certaine étrangeté. Comment comprendre, à travers ces transformations, ces nouveaux corps qui surgissent ? Cet ouvrage permet de penser ces nouvelles alliances nées de l’hybridité, de manière multidisciplinaire, aussi bien sociologique, philosophique, historique que sémiologique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Cover

Extract

Na th al ie G ra nd je an e t C la ire L ob et -M ar is (d ir. ) Co rp s e t t ec hn ol og ie s P.I.E. Peter Lang Bruxelles ISBN 978-90-5201-827-0 www.peterlang.com Que se passe-t-il donc quand les corps rencontrent les technologies ? Comment penser les hybridités, matérielles et virtuelles ? Depuis deux siècles, les corps occidentaux ont profondément été transformés, tant dans leurs capacités d’agir que dans leurs diverses assignations. En effet, les progrès scientifiques et technologiques ont contribué à modifier les représentations mais aussi la matérialité des corps occidentaux, faisant de ceux-ci de nouveaux êtres qui, pris en considération dans leurs hybridités, apparaissent également dans une certaine étrangeté. Comment comprendre, à travers ces transformations, ces nouveaux corps qui surgissent ? Cet ouvrage permet de penser ces nouvelles alliances nées de l’hybridité, de manière multidisciplinaire, aussi bien sociologique, philosophique, historique que sémiologique. Nathalie Grandjean est assistante d’enseignement et de recherche au Centre de Recherche Information, Droit et Société (CRIDS) où elle est responsable de l’Unité Technologies et Sociétés. Elle y réalise son doctorat en philosophie. Les thèmes centraux de sa thèse sont le corps, les technologies et le féminisme, ainsi que Foucault, Deleuze & Guattari. Professeure ordinaire à l’Université de Namur, Claire Lobet-Maris donne cours de sociologie aux étudiants de sciences informatiques. Elle est également directrice scientifique au Centre de Recherche Information, Droit et Sociét...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.