Show Less

Corps et technologies

Penser l’hybridité

Edited By Nathalie Grandjean and Claire Lobet-Maris

Que se passe-t-il donc quand les corps rencontrent les technologies ? Comment penser les hybridités, matérielles et virtuelles ? Depuis deux siècles, les corps occidentaux ont profondément été transformés, tant dans leurs capacités d’agir que dans leurs diverses assignations. En effet, les progrès scientifiques et technologiques ont contribué à modifier les représentations mais aussi la matérialité des corps occidentaux, faisant de ceux-ci de nouveaux êtres qui, pris en considération dans leurs hybridités, apparaissent également dans une certaine étrangeté. Comment comprendre, à travers ces transformations, ces nouveaux corps qui surgissent ? Cet ouvrage permet de penser ces nouvelles alliances nées de l’hybridité, de manière multidisciplinaire, aussi bien sociologique, philosophique, historique que sémiologique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

TROISIÈME PARTIE. FIGURATIONS

Extract

TROISIÈME PARTIE FIGURATIONS 155 Super-corps, super-technologie, super-monstre Hulk ou l’inquiétante mise en garde Sarah SEPULCHRE Université catholique de Louvain, École de Communication À côté de problématiques aussi essentielles que les prothèses médi- cales, les techniques de biométrie, la protection de la vie privée, les super-héros peuvent paraître anecdotiques dans cette publication. En effet, la culture dans laquelle ils s’inscrivent – les populaires comics, séries télévisées et blockbusters – ne s’impose pas d’emblée comme le corpus le plus légitime en narratologie. Les récits de culture populaires sont-ils des « bons » ou des « mauvais » objets ? Nous n’entrerons pas dans le débat dans cet article. C’est de toute façon une question erronée. Beaucoup d’auteurs ont affirmé qu’il ne fallait pas uniquement voir le côté divertissant, par exemple, dans les films populaires. « On sait que le cinéma pense toujours (parfois malgré lui dans le cadre de la production de blockbusters…) […] »1. Le questionnement à propos des formes artistiques a donc tout à fait sa place dans une publication sur la technologie et le corps. Comme le rappelle Ralph Dekoninck dans un numéro de la revue Louvain, c’est à travers l’art que l’homme pense le réel et notamment le corps puisqu’il est « […] avant tout représentation, au sens où il est le lieu de projection et d’inscription de significations et de valeurs. Cela signifie que le corps ne peut pas être pensé ni vécu sans images […]. »2...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.