Show Less

Corps et technologies

Penser l’hybridité

Edited By Nathalie Grandjean and Claire Lobet-Maris

Que se passe-t-il donc quand les corps rencontrent les technologies ? Comment penser les hybridités, matérielles et virtuelles ? Depuis deux siècles, les corps occidentaux ont profondément été transformés, tant dans leurs capacités d’agir que dans leurs diverses assignations. En effet, les progrès scientifiques et technologiques ont contribué à modifier les représentations mais aussi la matérialité des corps occidentaux, faisant de ceux-ci de nouveaux êtres qui, pris en considération dans leurs hybridités, apparaissent également dans une certaine étrangeté. Comment comprendre, à travers ces transformations, ces nouveaux corps qui surgissent ? Cet ouvrage permet de penser ces nouvelles alliances nées de l’hybridité, de manière multidisciplinaire, aussi bien sociologique, philosophique, historique que sémiologique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Notices biographiques

Extract

Bernard Andrieu se forme dans les années 1980 à Bordeaux en phénoménologie, psychanalyse, primatologie et neurosciences, puis soutient sa thèse en philosophie sur le thème de la neurophilosophie. Il est professeur en épistémologie du corps et des pratiques corporelles (Université de Nancy 1), et directeur du Master Philosophie & Rationa- lités (Université de Nancy 2). Créateur du Dictionnaire du corps (CNRS éditions), du « Blog du corps », il fonde les Archives Alfred Binet. Il anime également la revue interdisciplinaire Corps. Jan Baetens est titulaire d’un doctorat en lettres modernes, avec thèse sur Robert Pinget (1985). Il a été chercheur au FNRS belge (1981- 1987), professeur de français dans diverses écoles de commerce (1998- 1996), chargé de cours à l’université de Maastricht (1997-2002), puis professeur d’études culturelles à l’université de Leuven (depuis 2003). Ses recherches qui portaient au début sur la littérature contemporaine, se sont étendues peu à peu à l’analyse de l’image, très souvent dans ses formes les plus populaires (bande dessinée, roman-photo). Ayse Ceyhan est docteure en Sciences Politiques diplômée de l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Spécialiste des questions de sécurité, d’identité ainsi que des technologies de sécurité, elle enseigne les Théories de la sécurité, la Sécurité et Technologies et les Relations Internationales à Sciences Po et mène le programme « Sécurité- Technologie-Société » (STS) à la Maison des Sciences de l’Homme (MSH). Dans le cadre de ce programme elle dirige également...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.