Show Less

L’entourage de Georges Pompidou (1962–1974)

Institutions, Hommes et Pratiques

Series:

Sabrina Tricaud

Ce livre retrace l’histoire de l’entourage de Georges Pompidou, Premier ministre du général de Gaulle de 1962 à 1968, puis président de la République de juin 1969 à son décès le 2 avril 1974.
L’organisation, la structure, et le fonctionnement du cabinet du Premier ministre et du Secrétariat général de l’Élysée sous Georges Pompidou sont présentés dans cet ouvrage.
Il étudie les adaptations apportées par le successeur du Général dans le processus de stabilisation des institutions de la V e République ; il décrit également l’histoire des hommes et des femmes qui ont travaillé aux cabinets civils et militaires de Georges Pompidou à Matignon puis à l’Élysée. À travers l’analyse de leur formation, profil, carrière professionnelle et politique, ce livre enrichit les travaux sur le personnel politico-administratif des années 1960–1970.
Enfin, l’analyse des relations entre Georges Pompidou et son entourage soulève la délicate et sempiternelle question de l’influence que peuvent exercer les conseillers du Prince et interroge, plus largement, le processus décisionnel sous la V e République.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Première partie. Travailler au cabinet civil de Georges Pompidou Premier ministre

Extract

PREMIÈRE PARTIE TRAVAILLER AU CABINET CIVIL DE GEORGES POMPIDOU PREMIER MINISTRE 27 Introduction « Premier ministre du général de Gaulle durant six années, je me suis trouvé plongé dans l’action directe et quotidienne, chargé d’appli- quer, […] une politique définie dans ses moda- lités essentielles comme dans ses objectifs fon- damentaux par le président de la République. » G. Pompidou, Le Nœud gordien1 Lorsque Charles de Gaulle fait appel à son ancien directeur de cabi- net pour succéder à Michel Debré, en avril 1962, Georges Pompidou est un inconnu de l’opinion, mais un familier des milieux gaullistes. Sa nomination inaugure une nouvelle période de l’histoire politique et institutionnelle de la Ve République, après la résolution du conflit algérien et l’approbation des accords d’Évian par référendum le 8 avril 1962. « On avait l’impression de partir à nouveau »2 commente Simonne Servais, chargée des relations avec la presse au cabinet de Georges Pompidou, lors de l’installation à Matignon. Le référendum sur l’élec- tion du Président au suffrage universel direct, le 28 octobre 1962, con- sacre l’évolution coutumière du régime instauré par Charles de Gaulle en 1958. En quelques mois, le nouveau Premier ministre affronte son « baptême du feu »3, marqué par le vote d’une motion de censure contre son Gouvernement (le 5 octobre), la dissolution de l’Assemblée natio- nale (10 octobre) et les élections législatives des 18 et 25 novembre....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.