Show Less

Le Canada : un pays divers

La diversité culturelle au Canada vue par Jean-Michel Lacroix

Series:

Hélène Harter and Serge Jaumain

À l’heure où les Européens s’interrogent sur les réponses à apporter à l’intensification des flux migratoires, le Canada où la gestion de l’immigration et de la diversité culturelle occupe une place centrale dans la vie intellectuelle et politique depuis les années 1960 attire l’attention de nombreux observateurs.
Saisir la complexité et la richesse de ces débats, nécessite une étude fine de l’évolution de la société canadienne. Qui de mieux que Jean-Michel Lacroix pouvait livrer cette analyse ?
Ce « canadianiste » internationalement reconnu, pionnier des études canadiennes tant en France qu’au niveau international a publié pendant une trentaine d’année des textes de référence sur les questions d’immigration et de multiculturalisme. Hélène Harter et Serge Jaumain ont choisi de réunir ici une sélection de ses articles qui restent d’une étonnante actualité et permettent de suivre l’évolution d’une pensée originale bien loin des clichés et autres idées reçues sur la réalité canadienne.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Biographie de Jean-Michel Lacroix

Extract

Né en 1944, Jean-Michel Lacroix est agrégé d’anglais à 24 ans et sou- tient en Sorbonne, à 34 ans, une thèse de doctorat d’État avec la men- tion Très Honorable et les félicitations du jury. Sa recherche porte sur la comédie sentimentale et le journalisme anglais à l’époque de george III. Il publie d’ailleurs jusqu’en 1989 plusieurs articles sur le XVIIIe siècle. Pour sa première année d’enseignement, Jean-Michel Lacroix exerce dans un lycée. Il enseigne ensuite comme coopérant VSN (volontaire du service national) pendant deux années universitaires au département d’an- glais de l’université Laval à Québec. Parmi ses nombreuses activités, il met en place la licence de traduction. C’est à l’occasion de ce séjour que naît son intérêt pour les études canadiennes. De retour en France, Jean-Michel Lacroix est élu assistant à l’université de Bordeaux III en 1971. Il y exerce ensuite comme maître-assistant puis professeur des universités. Il coordonne également les enseignements de l’anglais à l’Institut d’études politiques de Bordeaux. Jean-Michel Lacroix devient alors un pionnier des études canadiennes en France. Il contribue à la création à Bordeaux d’un centre d’études canadiennes dont il est le co- directeur, participe au lancement de la revue Études canadiennes en 1975 dont il est le rédacteur en chef-adjoint pour les 33 premiers numéros et à la création de l’AFEC (Association française d’études canadiennes) en 1976 dont il sera le secrétaire-trésorier...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.