Show Less
Restricted access

Les racines populaires de la culture européenne

Series:

Edited By Jacques Delneste, Olivier Odaert and Olivier Odaert

L’émergence d’une culture de masse multimédiatique en Europe, à partir des années 1830, s’est traduite par une amplification et une accélération des phénomènes de circulation et d’adaptation des œuvres à l’échelle internationale. Dans ce contexte, pourquoi certains auteurs, certaines figures et certains genres ont-ils essaimé plutôt que d’autres ? Comment ces produits culturels ont-ils circulé, en subissant quelles contraintes, quelles transformations ? Quels ont été les acteurs de cette ouverture des cultures nationales à un contexte international ? Comment les éditeurs, notamment, ont-ils contribué à la diffusion des œuvres et des récits en mettant en place des stratégies de traduction ou de plagiat à peine déguisées, ou encore en constituant des collections d’origine étrangère ?
Cet ouvrage collectif tente de répondre à toutes ces questions et à bien d’autres encore en étudiant les phénomènes de circulation transnationale et d’adaptation transmédiatique des produits culturels.
Show Summary Details
Restricted access

Circulation internationale des imaginaires et séries culturelles. Les traductions de romans d’aventures dans l’entre-deux-guerres (Matthieu Letourneux)

Extract

← 26 | 27 → Circulation internationale des imaginaires et séries culturelles Les traductions de romans d’aventures dans l’entre-deux-guerres

Matthieu LETOURNEUX

Université Paris Ouest

La circulation internationale des œuvres pose la question de l’influence de ces œuvres sur les cultures locales, mais aussi celle de leur réception et de leur intégration dans un espace culturel dominé par des productions et des représentations nationales. Or, comme le remarque Roger Chartier, « le “même” texte, fixe dans sa lettre, n’est pas le “même” si changent les dispositifs de son inscription et de sa communication »1. Toute circulation médiatique suppose la confrontation, à travers le texte, de séries culturelles importées aux séries culturelles locales qui dominent les représentations collectives des populations qui l’accueillent. Ces séries locales entrent en résonnance pour former une sorte de trame culturelle (le « paradigme culturel ») à l’aune de laquelle se définissent l’horizon d’attente des consommateurs et leur mode d’appréhension des œuvres2. Parmi ces différentes séries qui fonctionnent entre elles de façon articulée, on citera les genres populaires, les collections éditoriales (et les effets de discursivité éditoriale), les supports dominants et les cohérences qu’ils produisent, les médias et leur organisation nationale, et l’ensemble des réseaux du « monde des arts » tels que l’entend Howard Becker3, etc. Chacune de ces séries ← 27 | 28 → culturelles dialogue avec les autres, mais elle établit ses propres hiérarchies et ses grands parangons...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.