Show Less
Restricted access

Le Canada : un pays divers

La diversité culturelle au Canada vue par Jean-Michel Lacroix

Series:

Edited By Hélène Harter and Serge Jaumain

À l’heure où les Européens s’interrogent sur les réponses à apporter à l’intensification des flux migratoires, le Canada où la gestion de l’immigration et de la diversité culturelle occupe une place centrale dans la vie intellectuelle et politique depuis les années 1960 attire l’attention de nombreux observateurs.
Saisir la complexité et la richesse de ces débats, nécessite une étude fine de l’évolution de la société canadienne. Qui de mieux que Jean-Michel Lacroix pouvait livrer cette analyse ?
Ce « canadianiste » internationalement reconnu, pionnier des études canadiennes tant en France qu’au niveau international a publié pendant une trentaine d’année des textes de référence sur les questions d’immigration et de multiculturalisme. Hélène Harter et Serge Jaumain ont choisi de réunir ici une sélection de ses articles qui restent d’une étonnante actualité et permettent de suivre l’évolution d’une pensée originale bien loin des clichés et autres idées reçues sur la réalité canadienne.
Show Summary Details
Restricted access

L’itinéraire des Italo-Québécois dans l’espace montréalais : l’aventure des Éditions Guernica (1989)

Extract

1

La volonté de quelques intellectuels italo-québécois de créer un magazine fondé sur le concept mouvant et insaisissable de transculturalité a fait l’objet de notre intervention l’an dernier sur Vice Versa2.

Il nous a paru intéressant de prolonger la réflexion cette année en examinant le sens de l’aventure éditoriale de la maison Guernica qui tente depuis dix ans de rassembler les fils épars d’une écriture fragmentée produite par des créateurs italo-québécois pris dans le télescopage de plusieurs cultures. La mémoire plus ou moins oubliée et souvent réinventée d’un passé italien devenu mythique mais toujours à très forte connotation culturelle, doit sans cesse affronter un futur québécois incertain et mal défini.

Il est vrai que, dans le contexte nord-américain, il est plus évident de traiter du lieu que du temps. Pour tout Européen transplanté, c’est l’importance première de l’espace, du continent, du bloc monolithique qui s’impose. On a souvent dit du Canada qu’il était un pays plus dominé par la géographie que par l’histoire mais, en réalité, il ne peut y avoir de Nouveau Monde qu’aux yeux d’un monde ancien et le regard des Italo-Québécois permet de jeter un pont suspendu entre les deux rives du temps.

Avant d’analyser quelques textes majeurs publiés chez Guernica par les Italo-Québécois de Montréal et de saisir le...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.