Show Less
Restricted access

Le Canada : un pays divers

La diversité culturelle au Canada vue par Jean-Michel Lacroix

Series:

Edited By Hélène Harter and Serge Jaumain

À l’heure où les Européens s’interrogent sur les réponses à apporter à l’intensification des flux migratoires, le Canada où la gestion de l’immigration et de la diversité culturelle occupe une place centrale dans la vie intellectuelle et politique depuis les années 1960 attire l’attention de nombreux observateurs.
Saisir la complexité et la richesse de ces débats, nécessite une étude fine de l’évolution de la société canadienne. Qui de mieux que Jean-Michel Lacroix pouvait livrer cette analyse ?
Ce « canadianiste » internationalement reconnu, pionnier des études canadiennes tant en France qu’au niveau international a publié pendant une trentaine d’année des textes de référence sur les questions d’immigration et de multiculturalisme. Hélène Harter et Serge Jaumain ont choisi de réunir ici une sélection de ses articles qui restent d’une étonnante actualité et permettent de suivre l’évolution d’une pensée originale bien loin des clichés et autres idées reçues sur la réalité canadienne.
Show Summary Details
Restricted access

L’évolution des études canadiennes en France (2001)

Extract

1

J’ai eu l’occasion en ma qualité de président de l’Association Française d’Études Canadiennes de prononcer l’allocution d’ouverture d’un colloque pour célébrer officiellement l’inauguration d’un nouveau centre d’études canadiennes pluridisciplinaire à Valenciennes en avril 1999. Ce texte publié par les Presses Universitaires de Valenciennes est repris ici avec des corrections et des ajouts pour réactualiser le propos2.

Les centres d’études canadiennes

Il paraît opportun de s’interroger sur le bilan de nos efforts consacrés à une meilleure connaissance du Canada. Nous disposons actuellement dans l’hexagone de 18 centres d’études canadiennes. La naissance de ces structures s’est faite par vagues successives au cours d’un quart de siècle. Les années 1970 ont vu apparaître les deux premiers centres, celui de Bordeaux créé en 1976 puis celui de Grenoble en 1979. Les années 1980 furent marquées par un nombre important de créations, neuf au total, assez bien réparties sur l’ensemble du territoire : Dijon et Poitiers en 1982, Rouen en 1983, Lyon et Paris 1 en 1984, Nantes et Strasbourg en 1986, Aix et Montpellier en 1987. On aura remarqué que c’est en région surtout que se développent ces groupements de canadianistes. Les années 1990 complétèrent ce dispositif déjà impressionnant avec six nouveaux centres : Paris 3 en 1990 (avec l’arrivée de Jean-Michel Lacroix qui fut l’un des fondateurs du CEC de Bordeaux), Rennes 2 en 1992...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.