Show Less
Restricted access

Histoire, Forme et Sens en Littérature

La Belgique francophone – Tome 1 : L’Engendrement (1815–1914)

Series:

Marc Quaghebeur

La Belgique ? Une entité pas comme les autres en Europe. La révolution de 1830 accouche d’un pays moderne. Il ne correspond pas à l’équation Langue/État/Nation.
De cette particularité surgit, en un demi-siècle seulement, la première littérature francophone consciente d’elle-même et porteuse de chefs-d’œuvre dans lesquels s’inventent des Formes issues de cette Histoire singulière.
Cette jeune littérature, qui émerge dès les années suivant la bataille de Waterloo et le Congrès de Vienne, se révèle très vite d’une grande richesse.
Dans ce premier tome d’une série de cinq, on comprendra combien les textes littéraires belges du XIX e siècle se démarquent subtilement ou ouvertement des modèles français : transgénérique et carnavalesque chez De Coster, mais aussi première fiction coloniale chez Nirep ; hantise du pictural chez Verhaeren ; questionnement de la langue chez Maeterlinck ; persistance du mythe nordique dans le dernier Eekhoud, dix ans après l’armistice de 1918 ; recours à la science-fiction chez Rosny.
Les mythes, les hantises, les singularités de cette littérature trament une cohérence que ce livre restitue ; une plongée nouvelle dans l’Histoire et l’historiographie littéraire, au-delà de l’approche canonique traditionnelle.
Show Summary Details
Restricted access

Dire et transcender une Histoire qui échappe aux normes des États-nations. La Légende d’Ulenspiegel de Charles De Coster

Extract

Dire et transcender une Histoire qui échappe aux normes des États-nations

La Légende d’Ulenspiegel de Charles De Coster

L’étrangeté du texte de De Coster pour le XIXe siècle, et pour la langue française en tout cas, devrait retenir plus fréquemment l’attention du chercheur. Difficile, en effet, de s’accorder sur le genre d’un tel texte ! Comme le héros qu’il met en scène, il paraît correspondre et échapper à la fois à toutes les définitions que l’on cherche à lui accoler. Épopée et roman historique, texte picaresque et roman de formation, récit initiatique constituent certes des strates de ce curieux édifice : ils n’en « donnent » pas pour autant la Forme.

Le texte n’a cessé d’intriguer ou de révulser. Ne se démarque-t-il pas d’autant plus que, par sa seule existence, il bouleverse la belle ordonnance des jardins à la française ? Impossible de le qualifier même de « roman polyphonique » puisqu’il ne cesse de désaccorder et de carnavaliser ses différents niveaux… sans pousser cette carnavalisation dans le sens d’une radicalité qui l’eût fait saluer du titre de précurseur des modernes. De Coster est le contemporain et le compatriote du photographe belge Ghémar qui dota la Vénus de Milo, bien avant les travestissements de Dali, de quelques ajouts susceptibles, selon l’artiste, de l’adapter à la constitution belge… Le même Ghémar n’hésite pas à exposer une toile blanche, porteuse de la mention « Peinture du...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.