Show Less
Restricted access

Du sens à la signification / De la signification aux sens

Mélanges offerts à Olga Galatanu

Series:

Edited By Ana-Maria Cozma, Abdelhadi Bellachhab and Marion Pescheux

Dans le champ de la linguistique française, Olga Galatanu est de ceux qui ont muni l’analyse du discours et des interactions verbales d’un modèle sémantique de description. La Sémantique des Possibles Argumentatifs qu’elle développe depuis une vingtaine d’années adhère aux visions argumentative, stéréotypique, référentielle, cognitiviste de la langue, et s’attache à rendre compte de la construction des représentations en langue et en discours.
Les articles que ses collaborateurs et amis lui offrent dans ce volume se rapportent de près ou de loin à la SPA. Certains en partagent les postulats : sens référentiel et dénomination, interfaces sémantique-syntaxe et sémantique-pragmatique, construction discursive du sens, valeurs ; d’autres reprennent et développent des éléments spécifiques de la SPA : possibles argumentatifs, déploiements argumentatifs, modalités ; d’autres encore montrent les convergences et complémentarités entre la SPA et des théories voisines.
Les analyses portent notamment sur l’attitude métalinguistique des locuteurs, la malléabilité sémantique des mots, la négociation des sens et des valeurs, les principes et stratégies discursives qui régulent la communication, l’hétérogénéité discursive, la présentation de soi, la construction d’objets discursifs, les actes de langage indirects, etc.
Show Summary Details
Restricted access

Autour des marqueurs pragmatiques épistémiques : en fait, en effet, de fait et effectivement

Introduction

Extract

Autour des marqueurs pragmatiques épistémiques

En fait, en effet, de fait et effectivement

Eija SUOMELA-SALMI

Université de Turku

La recherche sur ce qu’on appelle marqueurs pragmatiques ou discursifs (mais aussi connecteurs pragmatiques, connectives pragmatiques, particules pragmatiques, particules discursives, particules énonciatives) a été particulièrement active déjà depuis une trentaine d’années. La terminologie reste toujours relativement hétérogène, reflétant ainsi des cadres théoriques et des objets de recherche fort divergents (entre autres : théorie de l’argumentation, cohérence textuelle, théorie de la pertinence, grammaticalisation, pragmaticalisation ; discours écrits vs conversations spontanées). Les deux termes les plus utilisés dans la littérature contemporaine nous semblent être marqueur pragmatique et marqueur discursif. Dépendant du chercheur, l’un ou l’autre est considéré comme représentant le concept supra-ordonné. Nous nous contentons ici de quelques exemples. Selon Fraser (1996 : 168), tout élément ayant un effet au niveau communicatif, au lieu du niveau purement propositionnel, peut être considéré comme étant un marqueur pragmatique. Pour Jucker et Ziv (1998), le terme marqueur discursif (discourse marker) est le terme le plus adapté (« umbrella term »), permettant de catégoriser en son sein un nombre élevé d’éléments, qui servent des fonctions pragmatiques et discursives diverses. Il en est de même pour Hansen (1998). Par contre, Aijmer et Simon-Vandenbergen (2006) préfèrent le terme marqueur pragmatique (pragmatic marker) au marqueur discursif ; dans leur perspective, ce dernier est...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.