Show Less

Lieux de culture dans la France du XVII e siècle

Series:

William Brooks, Christine Probes McCall and Rainer Zaiser

En juillet 2011, un colloque sur les lieux de culture au XVII e siècle a rassemblé à l’université Queen Mary de Londres des spécialistes en provenance de différents pays pour présenter les résultats de leurs recherches dans ce domaine. Les études réunies dans le présent volume se composent d’un choix des communications tenues lors de ce colloque. L’objectif est d’explorer les rapports existant entre les lieux – concret ou figuré, réel ou imaginaire – et la représentation théâtrale, le pouvoir royal, la vie religieuse, le savoir scientifique, la création artistique et littéraire au XVII e siècle. Entrent en ligne de compte les châteaux, les couvents, les collèges, les académies, les salons, les cabinets, les foires et les rues, lieux qui deviennent dans leur ensemble les témoins de la diversité culturelle du Grand Siècle.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Notes sur les auteurs

Extract

Rori Bloom est Associate Professor of French à l’Université de Floride. Elle a publié un livre sur l’abbé Prévost (Man of Quality, Man of Letters, 2009) et travaille actuellement sur la représentation littéraire de la pros- titution en 1789. Melanie Bowman, doctorante de l’Université du Minnesota et spécialiste du théâtre français de la première moitié du XVIIe siècle, travaille également sur la biopolitique du genre et l’épistémologie de l’Ancien régime. Après la soutenance de sa thèse de doctorat intitulée « The Spectacle of the Suf fering Body: Seventeenth-century Aesthetics of Violence », son projet de livre porte sur le théâtre radical de la guerre des religions. Pierre-Olivier Brodeur, doctorant à l’Université de Montréal et à l’Université Paris 3, prépare actuellement une thèse sur le roman édifiant à l’Âge classique. Ses travaux portent notamment sur l’imaginaire religieux et romanesque de l’Ancien Régime ainsi que sur l’antiroman. William Brooks, professeur émérite à l’Université de Bath (Grande- Bretagne), a publié Philippe Quinault, Dramatist (2009). Ayant collaboré à une traduction anglaise d’extraits choisis dans les Mémoires de la Grande Mademoiselle (2010), il se consacre actuellement à la préparation de quatre tragédies de Thomas Corneille pour l’édition du théâtre complet qui paraî- tra prochainement chez Garnier. Nina Ekstein, Professor of French à Trinity University, est spécialiste du théâtre du dix-septième siècle. Elle a publié Corneille’s Irony (2007) et travaille actuellement sur le problème...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.